Cuisine Brésilienne : Heloisa Bacellar

Heloisa Bacellar


Drapeau Brésilien ©Yo Traveler CC BY-NC-SA 2.0

Drapeau Brésilien ©Yo Traveler CC BY-NC-SA 2.0

A moins de vivre dans une grotte, vous n’ignorez pas que cette année est l‘année du Brésil, coupe du monde de football oblige. Et même si le football et la cuisine n’ont pas de liens directs … quoique le plateau télé devant le match de foot ….

Je m’égare.

Bref, année du Brésil oblige, on va parler aussi de cuisine brésilienne et ce, avec Heloisa Bacellar.  Elle sort ce mois ci un livre de recettes, Made In Brasil et je vous propose de la découvrir, elle a un parcours qui n’est pas banal.

Heloisa Bacellar

Heloisa Bacellar

Bonjour Heloisa, vous êtes avocate de formation, pouvez-vous me raconter votre parcours ? 

Je suis avocate de métier et j’ai travaillé dans un important cabinet au Brésil pendant vingt-deux ans. Mais depuis mes 5 ou 6 ans j’adore la cuisine, que j’ai apprise avec ma grand-mère. Je pense que cela explique ma passion pour une cuisine rustique, de tous les jours, mais pleine de charme.

A  17 ans, mon rêve était d’apprendre la cuisine française, mais je n’en ai alors pas eu l’occasion. Dix ans après, avec ma petite fille de 3 ans, Isabel, et mon mari, (un historien brésilien et directeur des archives de São Paulo), je suis partie vivre un an à Paris.

J’ai fait mes études au Cordon Bleu, et travaillé dans un restaurant deux étoiles. J’ai beaucoup recherché tout ce qui reliait la gastronomie française au Brésil, et j’ai créé une école de cuisine bien française, mais aussi brésilienne ; j’ai enseigné aux amateurs pendant une dizaine d’années.

Et ensuite, que s’est-il passé ?

Après cela, afin de réaliser mon rêve d’ouvrir un restaurant-pâtisserie-boulangerie et une boutique de produits artisanaux, j’ai vendu ma part de l’école et j’ai ouvert lá da venda.

Comment décririez-vous ce lieu ?

Lá da venda est mon portrait : c’est un endroit plein de charme, avec beaucoup de délices et un air rétro. Tout est fait de façon artisanale, et je m’occupe de la conception tant des produits d’alimentation, que de la boutique, avec ses nappes brodées à l’ancienne etc. C’est un endroit où l’on peut prendre un café sur le pouce, où l’on peut manger, rencontrer des amis, tout est fait pour se sentir à l’aise.

Là da venda ©Là da venda

Là da venda ©Là da venda

Les français ne connaissent pas très bien la cuisine brésilienne, pouvez-vous nous la décrire en quelques mots ? Quels sont les plats phares de cette cuisine ?

Notre cuisine reflète la façon de vivre au Brésil : pleine de couleur, de saveurs, simple mais pleine de goût et avec des ingrédients du terroir.

La feijoada est, bien sûr, le plat le plus connu, mais on adore les haricots avec du riz blanc et la farofa (un accompagnement préparé avec la farine de manioc), les pains au fromage, le manioc frit, les petites choses que l’on prend tout au long de la journée, salés ou sucrés… Il faut connaître les ingrédients et ensuite les recettes, qui sont faciles et délicieuses.

Yummy ©LaDaVenda

Yummy ©LaDaVenda

Comment définiriez vous votre cuisine ? 

Les racines et techniques sont françaises, mais elle est pleine de saveurs brésiliennes et rustique comme la cuisine des grands-mères. Un grand respect pour les ingrédients, toujours de petits producteurs d’excellente qualité, et aussi le respect des saisons : une cuisine pleine de goût.

Avez vous déjà publié des livres de recettes ? 

Oui. Comme j’adore écrire, j’ai beaucoup publié : 6 livres qui sont tous des best-sellers au Brésil.

Qu’est ce que vous avez voulu transmettre dans ce livre, Made in Brasil ?

Une présentation de la cuisine brésilienne, qui est mal connue, pour découvrir ses ingrédients et des recettes différentes et délicieuses, qui vont plus loin que la feijoada et la caipirinha.

 De quoi êtes vous la plus fière ?

De ma cuisine et de ma bibliothèque culinaire de 3000 livres, et aussi de plusieurs publications de gastronomie. Ma cuisine est vraiment un rêve, un musée des objets de cuisine ; j’ai des ustensiles du XVIIe siècle et aussi les plus modernes. J’ai tout ce qu’il faut avec aussi des objets juste pour le décor ou pour faire des photos. J’adore, aussi, mon potager verger.

Là da venda ©Là Da venda

Là da venda ©Là Da venda

Quel est votre plat préféré ?

Le pain au fromage du Brésil

Qu’est ce qu’il faut avoir goûté au moins une fois dans sa vie ?

Le Roméo et Juliette, un gâteau à base de pâte de goyave et fromage.

 Quels sont vos projets ? Vos rêves ?

J’écris beaucoup plus, car en écrivant je partage ma vie, mes goûts, mon amour pour la cuisine, pour les ingrédients, pour les recettes…. je suis vraiment corps et âme dans les mots que j’écris.

Pour 2014, j’ai aussi sous presse, un livre de cuisine brésilienne au Brésil, et aussi, toujours au Brésil un autre la cuisine d’Helô, avec les recettes des pains, gâteaux, confitures etc de ma vie de tous les jours chez moi.

Je voudrais aussi pouvoir éditer plusieurs livres, comme le Made in Brasil, par exemple, en anglais, pour faire en sorte que le Brésil soit plus connu dans d’autre pays (qui ne parlent pas portugais, ni français). aussi je voudrais voyager beaucoup plus pour faire découvrir chaque fois plus la cuisine brésilienne.

Merci Heloisa.

Voici son livre. Et comme la vie est belle, j’en ai 5 exemplaires à vous faire gagner. Merci aux éditions Larousse 🙂 Et en plus, je partagerai aussi avec vous dans les prochains jours 2 des recettes d’Heloisa.

Made in Brasil - Heloisa Bacellar

Made in Brasil – Heloisa Bacellar

Il suffit de me dire dans les commentaires de ce billet ce qu’évoque pour vous le Brésil.

Je tirerai au sort parmi les commentaires et préviendrai les gagnants par mail (merci donc de laisser un mail valide). Une seule participation par personne, merci. Vous pouvez jouer jusqu’à vendredi soir 28 mars à minuit.

Made in Brasil – Heloisa Bacellar – Editions Larousse : 7,90€

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *