Quand l’Australie invite le monde entier à sa table

Langouste australienne grillée au charbon de bois - bouillon de queue de wallaby rôtie


Sydney : l'opéra et le port

Sydney : l’opéra et le port

Il est des propositions qui ne se refusent pas. Quand il y a quelques mois, j’ai reçu sur ma boite mail une proposition pour découvrir l’Australie et conclure le voyage par un dîner en Tasmanie, j’ai cru que c’était Noël.  Je me suis d’abord assise, ai relu le mail et ai répondu :

Ouiiiiiiiiii ! 

Et c’est ainsi que ces quinze derniers jours je vous ai inondés de photos d’Australie sur les réseaux sociaux. Je vais bien sur revenir sur tout cela mais je voulais commencer par la fin (logique personnelle) à savoir ce grand dîner (#restaurantAustralia).

Mais c’est quoi ce dîner vous demandez-vous ?

Pour promouvoir l’Australie, l’office de Tourisme a décidé d’inviter en Tasmanie 80 personnes du monde entier, des chefs, des journalistes, des blogueurs  et de leur montrer le meilleur des produits australiens, cuisiné par 3 des plus grands chefs locaux du moment : Neil Perry, Peter Gilmore et Ben Shewry.

Les 3 chefs australiens avec Heston Blumenthal du Fat Duck

Les 3 chefs australiens avec Heston Blumenthal du Fat Duck

Une idée directrice :  la publicité c’est bien, le partage d’expérience c’est mieux. Et c’est donc ainsi que j’ai eu la chance de faire partie de ces 80 invités, de découvrir et goûter ce que l’Australie faisait de mieux (et c’est impressionnant) et de rencontrer des gens que j’admire comme Alice Waters, Maggie Beer, Nicole Stich et bien sûr Christophe Michalak (nous faisions la #FrenchTeam). Avec nous, environ 200 convives australiens.

Bref.

Revenons au dîner. Je voulais partager avec vous ces moments incroyables. Jamais je n’aurais cru en créant mon blog pouvoir vivre de telles expériences, à plus de 18 000 km de chez moi.

Ce dîner, le plus ahurissant auquel j’ai jamais assisté a démarré par un premier arrêt sur le port de Hobart, la capitale de la Tasmanie, pour y déguster quelques unes des superbes huîtres australiennes :

Les huîtres australiennes

Les huîtres australiennes

Puis départ en bateau …

Départ pour le Mona

Départ pour le Mona

2e arrêt pour déguster l’apéritif. Un thème :  la terre, l’eau et le feu.

3 bouchées exceptionnelles nous attendent et je ne vous parle même pas des vins :  Du merlan King George cuit en papillote avec un mini épi de maïs grillé et anis des forêts  / un homard tasmanien rôti au feu de bois avec un beurre de kombu, ormeaux tasmaniens grillés également au feu de bois accompagnés d’une vinaigrette au saké et au mirin / Langouste de l’ouest australien grillée au charbon de bois, bouillon de queue de wallaby rôtie.

Juste wow.

Une photo :

Langouste australienne grillée au charbon de bois - bouillon de queue de wallaby rôtie

Langouste de l’ouest australien grillée au charbon de bois – bouillon de queue de wallaby rôtie

Puis, après,  départ, toujours en bateau pour un lieu incroyable, le MONA, le musée d’art moderne et ancien de Hobart.

Mona - Hobart

Mona – Hobart

Voici ce que nous découvrons à l’intérieur :

Restaurant Mona

Restaurant Mona

Comment ne pas être émerveillée ?

Au menu :

1 – kangourou rouge du sud australien et bunya bunya – Ben Shewry

Bunya bunya ?

Heu oui. Pour tout vous dire j’ai googlé. C’est un conifère !

kangourou rouge du sud australien et bunya bunya - Ben Shewry

kangourou rouge du sud australien et bunya bunya – Ben Shewry

Ce plat, le seul servi froid et pouvant être dressé à l’avance a ravi mes papilles. Des saveurs inhabituelles, beaucoup de parfums, de textures différentes. Cela s’annonce très très bien.

2 – Joue de porc confite fumée, ormeaux, koji, graines fermentées et algues – Peter Gilmore

Joue de porc confite fumée, ormeaux, koji, graines fermentées et algues - Peter Gilmore

Joue de porc confite fumée, ormeaux, koji, graines fermentées et algues – Peter Gilmore

Un recette ici aux saveurs complexes avec de somptueux accords mets vins (liste à découvrir ici : menu de gala)

3 – Boeuf Wagyu grillé, joue braisée, curry rouge d’huitre fumée au thé – Neil Perry

Boeuf Wagyu grillé, joue braisée, curry rouge d'huitre fumée au thé - Neil Perry

Boeuf Wagyu grillé, joue braisée, curry rouge d’huitre fumée au thé – Neil Perry

Le plat que j’ai préféré. La viande était incroyablement fondante, je n’avais jamais vu cela. Cuite à la perfection, saignante mais chaude, c’était juste un délice. A chaque fois, le service des 260 convives était parfait, rapide, tout le monde venant en même temps. Un vrai ballet !

Et les desserts ?  vous demandez-vous.

De  la glace servie dans des oeufs, déposés dans des nids d’oiseau (Ben Shewry ), des litchis frais parfumés à la vanille et à la rose, pruneaux et crème caramel beurre salé (Peter Gilmore), une tarte dattes et mangues, pandan et noix de coco (Neil Perry).

Que dire de tout cela ? C’était comme un rêve.

Une photo bonus : Christophe Michalak et moi (oui, je sais je suis de dos, mais promis, c’est bien moi :p ). Je vous proposerai cette après midi une petite interview de lui 😉

Avec Christophe Michalak

Avec Christophe Michalak

Merci à l’office de Tourisme Australien, à Sabrina pour ces merveilleux moments. Je vous raconterai bien sur tout sur ces produits, ces rencontres, ces paysages dans les prochaines semaines.

Enjoy !



Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *