Akashi – Bordeaux

Akashi Kaneko


Akashi Kaneko

Akashi Kaneko

C’est à Bordeaux, à quelques pas de la place Gambetta, dans le résidentiel quartier de Saint Seurin et plus exactement sur la place des Martyrs de la résistance que se trouve le restaurant Akashi. La devanture ne paie pas de mine, mais une clientèle d’habitués s’y presse pour déguster les préparations de ce chef Japonais, arrivé en France depuis 6 ans.

Place des Martyrs de la Résistance

Place des Martyrs de la Résistance

Au menu, de la cuisine …. françaiseAkashi Kaneko n’est pas venu en France pour réaliser des recettes japonaises. Ce qui le passionne, c’est notre cuisine et cela se voit. Sa carte est très courte le midi. On y trouve une entrée, deux plats et un dessert. La formule entrée + plat ou plat + dessert est à 17 euros, et entrée + plat + dessert à 21 euros.

Je m’y suis régalée pour commencer d’une brandade de cabillaud servie tiède, accompagnée d’un œuf poule poché et d’une vinaigrette de betterave.

Brandade de cabillaud servie tiède, accompagnée d’un œuf poule poché et d’une vinaigrette de betterave

Brandade de cabillaud servie tiède, accompagnée d’un œuf poule poché et d’une vinaigrette de betterave

J’ai continué avec une daurade grillée, mitonnée de mini tomates et chorizo, écume de Parmesan.

Retour de pêche – Daurade, mitonnée de mini tomates au chorizo, écume de Parmesan

Retour de pêche – Daurade, mitonnée de mini tomates au chorizo, écume de Parmesan

Et j’ai conclu par une succulente aumônière fourrée d’une très légère crème pâtissière et fruits rouges, un dessert très régressif aux airs de goûters d’enfance.

Aumonière de fruits rouges

Aumonière de fruits rouges

Si Akashi Kaneko réalise de la cuisine française, on n’en retrouve pas moins une petite japonaise touch dans les visuels ou les découpes précises.

Une adresse qui mérite vraiment d’être découverte. Pensez à réserver, la salle est petite (une vingtaine de couverts) et le restaurant souvent complet.

Quelques mots sur Akashi Kaneko :

Formé à Tokyo et arrivé en France il y a 6 ans, ce jeune chef japonais de 35 ans s’est installé à Bordeaux un peu par hasard, après avoir travaillé à Agen avec Eric Mariottat dans son restaurant éponyme. Il propose donc de la cuisine française, créative, de marché. La carte du midi change 2 à 3 fois par semaine et celle du soir, plus gastronomique, toutes les deux semaines.

Restaurant AKASHI
5 Place des Martyrs de la Résistance
33000 Bordeaux
Distinction 1 couvert

Horaires d’ouvertures : Mardi : 19h30 – 22h ; Mercredi – Samedi : 12h – 14h | 19h30 – 22h
Réservations : 05 56 15 53 85

Que faire dans le quartier Saint Seurin :

Ce quartier résidentiel est un peu délaissé par les nombreux touristes qui viennent à Bordeaux. Si vous venez déjeuner ou dîner au restaurant Akashi, profitez-en pour visiter la basilique Saint Seurin, classée au patrimoine mondial de l’UNESCO car située sur l’un des chemins de Saint-Jacques de Compostelle. Ne ratez pas la crypte où l’on peut voir de très anciens sarcophages.

Basilique St Seurin

Basilique St Seurin

Et au 63, place des Martyrs de la résistance, vous pourrez voir l’un des très rares immeubles art nouveau de Bordeaux, l’Hôtel Frugès. Il s’agit d’une expérience d’art total tentée par Henry Frugès, un riche industriel ayant fait fortune dans le commerce du sucre. Si vous avez la chance de pouvoir le visiter, n’hésitez pas une seconde, l’endroit est exceptionnel que ce soit sa verrière incroyable ou la salle de bain, tout en mosaïques de pâtes de verre.

Verrière Hôtel Frugès

Verrière Hôtel Frugès

Bonne balade !

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *