Houblon – Fleurs de houblon

Fleurs de houblon ©New Africa shutterstock


Fleurs de houblon ©New Africa shutterstock

Fleurs de houblon ©New Africa shutterstock

Tout à l’heure, je vous demandais sur ma page Facebook ce que pouvaient représenter cette photo et bravo à ceux qui ont trouvé, il s’agit bien de houblon. Je reviens tout juste de Louvain en Belgique où j’ai appris tout ce qu’il fallait savoir sur la bière sans jamais avoir osé le demander. Louvain (Leuven en néerlandais) is the place to be(er). Commençons par le houblon qui n’est pas l’ingrédient principal de la bière, loin s’en faut, mais qui est celui qui va lui donner ses caractéristiques.

Fleurs de Houblon

Fleurs de Houblon

Le houblon est une plante grimpante, de la famille des cannabinacées (tu m’en diras tant Google), dont les lianes annuelles peuvent atteindre 9 à 10 mètres de hauteur. Il se cultive dans les climats tempérés froids.

Houblonnière ©Noema Perez Licence CC BY-NC-SA 2.0

Houblonnière ©Noema Perez Licence CC BY-NC-SA 2.0

Les plants femelles (les seuls cultivés) produisent des cônes ovoïdes (inflorescences) qui secrètent une poudre jaune appelée lupuline, riche en huiles aromatiques. C’est cette substance qui utilisée en très petite quantité donnera à la bière son amertume et une partie de ses arômes. Selon les années, la récolte débute entre le 20 août et le 15 septembre.

Il existe de très nombreuses espèces de houblon, certaines plus amérisantes (pour le goût) et d’autres plus aromatiques (pour le nez) et le houblon n’est pas loin s’en faut l’ingrédient principal de la bière : pour 1 litre de bière il suffit de 2 à 3 grammes de houblon.

Jadis, les brasseurs utilisaient les fleurs à l’état brut. Le début de la récolte du houblon coïncidait alors avec la saison de brassage, qui s’étalait de septembre à mai. Mais le houblon frais s’oxydant rapidement au contact de l’air et perdant ses qualités aromatiques s’il n’est pas conservé dans de bonnes conditions, il n’est quasiment plus utilisé sous cette forme. Dans les brasseries que j’ai visitées, je l’ai vu sous forme de pellets (granulé).

Pellets

Pellets

Sachez de plus que les usages du houblon ne se limitent pas à la fabrication de la bière. Depuis l’Antiquité, le houblon est utilisé en médecine traditionnelle par de nombreuses civilisations.

Les anciens Grecs et les Romains appréciaient les principes amers du houblon pour traiter les problèmes digestifs et les troubles intestinaux alors qu’en Amérique du Nord, les Indiens Cherokee l’employaient pour soulager l’arthrite et la douleur ainsi que pour traiter les problèmes reliés aux reins. La médecine traditionnelle chinoise lui reconnaît également des vertus pour traiter l’insomnie, les troubles digestifs, les crampes intestinales et le manque d’appétit quand en Inde, la médecine ayurvédique l’utilise  pour soulager l’agitation causée par la tension nerveuse, la migraine et l’indigestion. En Europe, le houblon est connu depuis le XVIème siècle comme une plante médicinale polyvalente, tonique, diurétique et dépurative. Il a des vertus apéritives et antiseptiques par ses principes amers, sédative et soporifique par son essence. On peut le consommer en infusion.

Pour être tout à fait complet, on peut également parler des jets de houblon. Les jets de houblon sont les jeunes pousses de cette plante typique. Ils sont disponibles entre janvier et avril. Comme ils sont rares et gros consommateurs de main-d’oeuvre, les jets de houblon sont considérés comme le légume le plus cher au monde; les premiers kilos vendus aux enchères valent facilement 995 euro le kilo.

Jets de houblon ©http://www.toerismepoperinge.be/

Jets de houblon ©http://www.toerismepoperinge.be/

Qui c’est qui va pouvoir briller chez le coiffeur ?

Enjoy !

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *