Où l’on découvre les plats signés par un grand chef (Michel Roth) pour la business Class Air France

Michel Roth en pleine explication


Montréal - Les rives du Saint Laurent

Montréal – Les rives du Saint Laurent

Cette semaine, vous l’avez peut être vu si vous me suivez sur les réseaux sociaux,  j’ai fait un aller retour express à Montréal. D’ailleurs, depuis, je parle avec l’accent québécois à la maison :

T’a- tu vu que le repas est prêt ?   T’es-tu passé chez le dépanneur prendre des yaourts ?

Je pense que mon mari et mes enfants envisagent sérieusement de me rouler dans le goudron et les plumes.

Bref, pourquoi cet aller retour express vous demandez-vous peut être ?

Eh bien, vous allez me détester mais c’était pour découvrir ce qu’on mangeait en Business class chez Air France (oui je sais, ma vie est trop dure) car depuis quelques années, ce sont des grands chefs qui composent les menus qui y sont servis. Après Joël Robuchon et Guy Martin, c’est Michel Roth (Bocuse d’Or, MOF, 2 étoiles au Ritz et qu’on a pu voir récemment à MasterChef) qui s’est attelé à la tâche, accompagné des équipes Servair et notamment Michel Quissac, Corporate chef et Roger Passet, Executive chef.

Roger Passet, Michel Roth et Michel Quissac

Roger Passet, Michel Roth et Michel Quissac

Il devient ainsi ambassadeur de la gastronomie française dans les longs courriers et nous avons donc pu goûter ses plats en avant première. Ils seront servis à bord uniquement à partir du 1er février.

Alors qu’est ce qu’on mange dans les avions en business class, vous demandez-vous ?

Je n’avais en fait aucune idée jusqu’à cette semaine. Quand je pars en vacances, si c’est en avion, c’est en classe éco ;). Mais j’ai trouvé intéressant de découvrir et surtout de comprendre les contraintes. C’est assez amusant. Par exemple, saviez-vous qu’il était impossible de réchauffer des quenelles tout là haut ? Figurez vous qu’elles ont le mauvais goût d’exploser. Il faut aussi des portions qui rentrent dans les plateaux repas, des morceaux d’une certaine largeur et hauteur …., et c’est un sacré challenge pour les chefs de travailler là dessus. C’est d’ailleurs ce qui a intéressé Michel Roth.

Les 4 plats composés par Michel Roth :

  • Veau mijoté à la verveine, fricassée de légumes colorés. (en photo ci dessous en bas à droite)
  • Lieu jaune, jus de moules aux zestes de citron confit de Menton, mitonnée de légumes fondants. (en photo ci dessous en bas à gauche)
  • Canette laquée aux poivres rares et miel d’agrumes, ananas et mangues caramélisées, bâtonnets de légumes.
  • Duo de crevettes et supions, sauce homardine parfumée à l’estragon, riz rouge et pousses d’épinards.

Je n’ai pas photographié les 2 derniers plats, juste le mien et celui de mon voisin, j’avais peur de paraître un peu re-lou auprès des autres passagers ^-^.

Menu Air France

Menu Air France

Le lieu était excellent, super bien cuit, le citron confit juste bien dosé et le jus de moule discret. C’est quand même dingue de se dire que vous êtes à 10 000 mètres d’altitude et que vous mangez de la cuisine de grands chefs. Moi, cela m’émerveille. En plus nous avons eu la chance que les chefs voyagent avec nous et commentent les plats et je peux vous dire que Michel Roth est quelqu’un d’extrêmement gentil, discret et abordable.

Michel Roth en pleine explication

Michel Roth en pleine explication

J’avoue que l’on s’habituerait hyper vite à voyager dans de telles conditions. Avant d’emprunter le vol retour, j’ai pu faire de chouettes choses à Montréal que ce soit déjeuner chez Europa ou au Toqué, visiter les marchés Jean Talon (que je connaissais déjà) et Atwater avec un guide spécialisé en gastronomie (génial), mais de cela, je vous reparlerai dans les prochains jours.

Un bonus : Le site AirlineMeals.net qui propose des photos de milliers de plateaux repas.

Enjoy !

 

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *