Portrait de blogueuse : Eleonora Galasso, Rome

Eleonora


Toscane

Toscane

Cette année toute la famille est partie en vacances en Italie. D’abord en Toscane (Florence, Sienne, le Chianti, Pise …), puis le Cinque Terre avant de partir pour l’Ombrie avec Assise et Pérouse et terminer par une semaine à Rome.

Basilique Saint Pierre, Rome

Basilique Saint Pierre, Rome

Un séjour absolument enchanteur que ce soit pour les papilles et les pupilles, la seule chose négative étant la propension des hôteliers italiens à dire qu’ils ont le wifi alors que force est de constater que non, même debout sur les toilettes ou juste devant la fenêtre, le smartphone pointant vers le Nord.

Respirez par le ventre, soufflez.

J’ai eu la chance de rencontrer grâce à la magie des réseaux sociaux en général et d’Instagram en particulier Eleonora Galasso. Eleonora habite Rome depuis plusieurs années et m’a proposé via Instagram d’être notre guide pour quelques heures. Génial non ? Elle nous a emmenés visiter l’un de ses marchés préférés (Campo di Fiori), a diné avec nous et son amoureux dans l’un de ses restaurants chouchous et nous a donné de super conseils sur que voir à Rome.  C’était vraiment super, je vous en reparlerai très vite.

Eleonora est passionnante et j’ai eu envie de vous parler de vous la présenter.  Je trouve toujours intéressant de rencontrer d’autres blogueuses ici ou ailleurs.

Eleonora

Eleonora

Eleonora, peux-tu me dire depuis combien de temps tu vis à Rome ? Parles nous un peu de toi, de ton parcours

J’y ai passé mes 18 premières années avant de partir direction Londres et Paris (pour mes études),  Istanbul, et  Sao Paulo (pour mon travail, je suis journaliste) avant de revenir et retrouver ainsi mes racines. J’aime tant Rome !  Tous les chemins y mènent !

Je suis revenue aussi à ma passion de toujours, la bonne cuisine. C’est pour moi une véritable mission que de mettre en valeur les vraies traditions gastronomiques, de partager des recettes authentiques issues de toutes les régions d’Italie. J’aime créer des itinéraires du goût et raconter les histoires des produits. Je déteste toutes ces tables touristiques qui hélas pullulent  dans notre capitale.

En quoi consiste ton activité  ?

Je suis un Food Interpreter. Côté cours de cuisine, le matin j’emmène mes clients au marché pour sélectionner les meilleurs produits. Ensuite retour en cuisine pour la préparation d’un repas. L’atelier culinaire dure trois heures : les clients s’en vont l’estomac rempli et  je leur donne en partant un petit livret de recettes et culture gastronomique. Le soir, je reçois jusqu’à 8 personnes trois fois par semaine dans un restaurant clandestin sis dans un appartement de la Renaissance, en plein cœur de la ville.

Ma devise  : Eating in is the new eating out.  (que l’on pourrait traduire par manger dedans et là nouvelle façon de manger dehors)

Eleonora Galosso

Eleonora Galasso

Comment as-tu appris à cuisiner ?

Petite, je n’avais pas le droit d’entrer dans la cuisine de mon arrière grand mère. Elle habitait une ferme de la région des Pouilles, dans le sud de l’Italie et j’y passais enfant mes vacances d’été.  J’observais à travers le trou de la serrure les femmes préparer le repas, leurs mains semblaient si savantes. Cette curiosité  pour la chose culinaire n’a cessé de grandir pour devenir aujourd’hui un travail. Le food happiness (le bonheur alimentaire) a triomphé dans mon existence

Qu’est ce qui t’a donné envie d’ouvrir le blog ?

Le blog est né comme une vitrine. Ainsi, mes clients après avoir suivi un atelier culinaire ou participé à un dîner clandestin peuvent continuer à suivre mon actualité. A ma grande surprise, le blog commence à recevoir également d’autres visites, ce qui me donne envie d’approfondir et de proposer des sujets culinaires et lifestyle

Pourquoi avoir choisi de l’écrire en anglais ?

Je l’écris en anglais parce que je voulais montrer aux étrangers ce qu’était la vraie cuisine du sud de l’Italie. Il y a tellement de choses pas terribles pour les touristes alors que moi j’aime l’authenticité, la fraicheur. Je veux rendre accessible cette cuisine italienne.

Qu’est ce que tu apportes, quelle est ta touche personnelle ?

Je veux montrer que la cuisine italienne et la cuisine française ne représentent pas des défis insurmontables et qu’il est tout à fait possible d’être créatif.  J’aime proposer de la cuisine italienne avec une  touche « à la française ».

Eleonora en plein travail

Eleonora en plein travail

Existe il un livre de cuisine italienne que tu pourrais nous recommander ?

La cuillère d’argent . Pour bien faire, il faut partir des bases.

Et des sites ? 

Il y a Gnambox, un social foodie project basé à Milan, et puis Taste of Roma, une foodies feast (fête gourmande) qui se tiendra à la fin du mois à Rome, ou j’aurais l’honneur de participer avec un show cooking.

Merci Eleonora !

Vous  pouvez retrouver tous ses coups des coeurs et ses créations sur Instagram, Facebook &Twitter, et bien sur sur son blog.

Enjoy !

 



Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *