un petit pain sucré réunionais

Macatias


Macatias

Macatias

J’ai des envies de boulange en ce moment. Ca va, ca vient. C’est comme la cuisine, il y a des jours où vous avez envie d’y passer du temps, et d’autres où vous être drôlement content d’avoir un restau chinois au bout de la rue.

Je me suis donc plongée dans le Larousse du Pain d’Eric Kayser et me suis arrêtée sur la recette du macatia, un petit pain sucré, spécialité de l’île de la Réunion.  J’ai modifié sa recette car je n’ai pas utilisé de levain liquide, juste de la levure de boulanger déshydratée. Côté cuisson, il est un peu bronzé, la faute à mon ordinateur et aux nombreux mails en instance ^-^.

Punaise, mais c’est quoi ce truc qui biiiipe ?
….
5 mails plus tard

OHMYGOD !! Le four !! Le pain !!

Bref.

Voici la recette, pour un pain :

  • 250 g de farine T55
  • 140 ml d’eau
  • 60 g de sucre roux
  • 1 cuillère à café de levure de boulanger déshydratée
  • 1 cuillère à café de sel
  • 1 baton de vanille
  • 2 cuillères à soupe d’huile neutre (arachide, colza)
  • Un peu de farine pour saupoudrer.

Fendez la gousse de vanille en deux et récupérez-en les grains. Versez dans le bol de votre robot pétrisseur ou dans la cuve de la MAP la farine, l’eau tiède, le sucre, la levure de boulanger, le sel et les grains de vanille. Vous pouvez aussi mettre cela dans un grand saladier pour pétrir à la main.

Ingrédients dans la cuve de la machine à pain

Ingrédients dans la cuve de la machine à pain

Pétrissez jusqu’à l’obtention d’une pâte souple et élastique, puis laissez lever dans un endroit tempéré, pendant 1h30 minutes.

Macatia - Après la première levée

Macatia – Après la première levée

Renversez la pâte sur le plan de travail préalablement huilé, chassez-en l’air. Formez une boule avec la pâte et mettez la clé (la partie où la pâte se joint) sur le dessous. Vous n’arrivez pas à bien fermer à cause de l’huile. C’est exprès.

Déposez ce pâton, clé en dessous, sur une plaque de cuisson recouvert de papier sulfurisé sur lequel vous avez saupoudré de la farine.

Pâton mis en forme avant la seconde levée

Pâton mis en forme avant la seconde levée

Laissez lever à nouveau dans un endroit tempéré pendant 45 minutes.

Pour la cuisson, j’ai cuit le pain en cocotte, très satisfait de ma dernière expérience (Pain maison en cocotte). Renversez le pain, clé au dessus dans la cocotte. Saupoudrez d’un peu de farine pour un aspect plus rustique.

Macatia dans la cocotte

Macatia dans la cocotte

Mettez le couvercle de la cocotte et enfournez dans un four froid. Mettez le thermostat à 240°C, chaleur tournante, et faites cuire 25 minutes.

Eric Kayser, lui, préconise le mode de cuisson suivant : Préchauffez le four à 210°C (thermostat 7) après avoir placé une plaque en position basse. Retournez le pâton sur une grille recouverte de papier sulfurisé, ou sue une plaque, soudure au-dessus. Juste avant d’enfourner, versez 5cl d’eau sur la plaque chaude. Faites cuire 12 à 13 minutes.

Le mien a un peu bronzé, je l’ai laissé 30 bonnes minutes.

Pain Macatia

Pain Macatia

La mie :

La mie

La mie

Ce que dit Eric Kayser de ce pain :

« Le pain macatia est originaire de La Réunion. Les historiens font remonter son invention à la période de l’esclavage dont l’île Bourbon, ancien nom de la Réunion, fût un centre actif jusqu’à son abolition (1848). Le mot « macatia » viendrait du swahili (langue originaire de l’Afrique de l’Est, mkatei signifiant « pain ». J’ai appris à faire ce pain chez mon ami Norbert Tacoun, grand boulanger de l’Ile de la Réunion. »

Macatia - Eric Kayser

Macatia – Eric Kayser

Mie du Pain Macatia

Mie du Pain Macatia

Mais qu’est ce que c’est bon ! Si vous avez du levain liquide, voici ici la recette d’Eric Kayser.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *