The I Hate to Cook Book

The I Hate to Cook Book


The I Hate to Cook book

Ce livre intitulé I Hate to Cook Book qu’on pourrait traduire par Le livre de celui qui déteste cuisiner, a été écrit par Peg Bracken en 1960. Je ne sais plus comment j’ai découvert son existence, mais l’idée d’un livre de recettes pour ceux qui détestent cuisiner m’a bien plu. A l’époque le message de Peg était complètement révolutionnaire.

Vous n’avez pas besoin de passer toute votre journée dans la cuisine pour recevoir des amis ou nourrir votre famille, disait-elle. Cuisinez peut être facile, et chose primordiale, ce n’est pas grave si vous avez envie de faire autre chose que passer du temps derrière votre fourneau.

Ce best seller qui a été révisé et réédité cet été, m’a beaucoup amusée. L’auteure, travaillant dans la publicité en avait marre d’être confrontée au problème récurrent du « Qu’est ce qu’on mange ce soir » en rentrant du boulot. Souhaitant rompre la monotonie de ses préparations, elle a eu l’idée d’interroger ses copines sur le sujet puis a ensuite compilé leurs idées et les siennes dans un livre de recettes. Dans un article du New York Times j’ai lu qu’elle avait envoyé son livre à 6 maisons d’éditions sans succès. Et puis, le 7è envoi est tombé sur une femme, Brace,  qui a tout de suite vu l’intérêt d’un tel ouvrage et qui l’a publié. Résultat, un petit hit pour les USA avec 3 millions d’exemplaires vendus.

Je ne sais pas vous, mais moi aussi, par moments cuisiner m’ennuie terriblement. Je souffle quand les enfants me demandent :

Qu’est ce qu’on mange ce soir ?

et je me prends à rêver d’une mange-machine telle celle de la Nuit des Temps. Dans ces moments là, je deviens la spécialiste de la cuisine du placard. C’est peut être pour cela que ce livre m’a plu. Il est amusant, décomplexant, les recettes utilisent beaucoup d’ingrédients type soupe en boite. Je dois reconnaître que les recettes ne m’ont pas paru  forcément transcendantes mais l’ingrédient principal est plus le trait d’esprit que le jus de yuzu ^_^.

Et vous, y a t-il des jours où préparer le repas vous ennuie ?

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *