La tentation d’une Ile – Philippe Bartherotte

La tentation d


L’autre jour, alors que j’avais publié un billet sur l’émission un Dîner presque parfait, j’ai reçu un mail d’une lectrice, Isarun qui me conseillait de lire La tentation d’une île de Philippe Bartherotte, un livre consacré aux émissions de télé-réalité et paru en début d’année. Je devais vivre dans une grotte en ces premiers jours de 2009 parce que je n’en avais pas du tout ouï-dire.

La tentation d

Je l’ai donc acheté et l’ai dévoré vendredi dans le train alors que je me rendais au salon du chocolat. Et pourtant, comme je partais hyper tôt et que je ne suis pas du matin, je peux vous assurer qu’il fallait quelque chose de vraiment passionnant pour me maintenir éveillée.

Le pitch : Dans ce livre, l’auteur, Philippe Bartherotte, qui a travaillé pendant 7 ans comme journaliste de télé-réalité, raconte son quotidien aux côtés des candidats exploités, trompés et manipulés par des producteurs de télévision qui ne reculent devant rien pour faire monter l’audimat.

Alors en préambule, je dirai qu’il est vrai qu’il y a des choses bien plus graves dans la vie que le bidonnage d’émissions de télé mais j’ai trouvé tout à fait passionnant de lire les dessous (bien cracras en l’occurrence), de l’histoire. Plusieurs émissions sont en jeu : L’île de la tentation, la Starac, Pékin Express et même une émission ayant des chômeurs pour candidats, tournée mais jamais diffusée (un ministre s’y serait opposé).

Concernant L’île de la Tentation par exemple il raconte comment les candidats sont castés, choisis, puis ensuite, une fois sur place, privés de sommeil, écrasés par la chaleur et abreuvés d’alcool pour les désinhiber.

Si l’île de la Tentation est une machine à broyer du couple, l’alcool est l’essence nécessaire au fonctionnement de la machine. Sur des candidats qui sont déjà épuisés par le rythme de leurs activités, le manque de sommeil et le soleil brûlant qui leur tape sur le crâne toute la journée, l’alcool produit des effets prodigieux…. Sur l’île, on veille à ce que le Champagne coule comme une cascade intarissable.

Ils sont manipulés constamment lors des interviews par des journalistes qui relancent sans cesse les conversations et les confidences à grand coups de c’est à dire :

On ne cesse de répéter les mêmes questions au candidat jusqu’à ce qu’il nous donne ce qu’on veut. Il y a des techniques : utiliser continuellement le «c’est-à-dire», les interroger à chaud, juste après un clash ou une engueulade.» Et si ces techniques se révèlent inefficaces, il en existe d’autres : «Si votre candidat ne lâche rien, mettez-vous d’accord avec votre cadreur, explique Philippe Bartherotte dans son livre. Il prétendra alors qu’il faut qu’il change la batterie. Il fera semblant de couper la caméra, profitez-en pour poser votre question pendant que, bien entendu, la caméra tourne.»

Quelques images de Philippe Bartherotte, interviewé pour l’émission Arrêt sur Images :

Il explique aussi comment est truquée l’émission Pékin Express.

Ce que n’a pas dit le gentil présentateur si populaire auprès de la ménagère, c’est qu’en réalité, Pékin Express n’est pas une course, mais une télé-réalité bidonnée où la production choisit ses gagnants. ….. En réalité, certains d’entre eux ont déjà perdu. Il nous suffira d’une journée pour repérer les plus mauvais clients télé. On les éliminera d’une façon ou d’une autre et ainsi de suite.

Des consignes éditoriales sont données pour chaque épisode :

Maïté et Cynthia : On a vraiment besoin d’elles avec les locaux car elles font parties des seules à ne pas les insulter.

Gérard et Cédric : père et fils. Les pousser à faire du porte à porte, quitte à les voir se faire prendre refus sur refus et à comprendre qu’ils sont définitivement de la louse … Tout ce qui montre leur état d’esprit d’individualisme, d’égoïsme, de faiblesse, de nullité d’esprit, SURTOUT, VOUS LES TOURNEZ !

Il raconte également comment des chauffeurs amateurs sont payés par la production pour ramasser telle ou telle équipe (on leur donne les photos pour qu’ils sachent qui embarquer), etc.

Bref, vous comprendrez que le livre m’a beaucoup intéressée. Cela se lit très facilement, c’est rythmé, rapide. Même si je ne suis pas super naïve, il y a quand même des trucs qui m’ont laissé muette !

1 article pour aller plus loin :

La tentation d’une Ile – Philippe Bartherotte – Editions : Jacob-Duvernet

Enjoy !

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *