Melon, du champ à l’assiette : Le conditionnement

Melons ©R. Maximiliane shutterstock


Melons ©R. Maximiliane shutterstock

Melons ©R. Maximiliane shutterstock

Après la cueillette et de nouvelles vérifications qualitatives, les melons sont déversés sur un tapis roulant :

Ils passent sous un jet pour être nettoyés :

Puis là, sont à nouveau triés manuellement.

Les employés font attention aux défauts esthétiques. et enlèvent aussi les melons trop petits.

Certains partent sur le tapis ‘2è choix’ et d’autres à la poubelle.

La teneur de sucre du melon est vérifié régulièrement à l’aide d’un réfractomètre. On met un peu de jus de melon dessus, on regarde dans le viseur et on voit la teneur immédiatement. Si un lot est en dessous des normes qualitatives, il est sorti de la chaine.

Réfractomètre

Les melons continuent leur chemin et enchaînent par un tapis roulant où ils sont répartis en fonction de leur calibre (une dizaine de différents).

Au bout du tapis, des ouvriers les mettent en cagettes :

mise en cagettes des melons Rouge Gorge

Cagettes Rouge Gorge

mise en cagettes des melons Rouge Gorge

Puis, les cagettes pleines de melons, partent sur un dernier tapis et atteignent une machine qui les empile les unes sur les autres :

Les palettes sont ensuite cerclées et étiquetées :

Palettes de melon cerclées et étiquetées

Puis sont stockées en chambre froide et/ou chargées dans les camions à destination des centrales d’achats, des grandes surfaces …

Stockage des palettes en chambre froideChargement des palettes dans le camion - Quai de chargement

Ces melons vous les retrouverez quelques heures ou quelques jours plus tard dans les rayons de vos supermarchés, chez vos primeurs, ou sur vos marchés.

Voilà, c’est la fin de la saga melon. J’espère qu’elle vous aura intéressée. Pour les premiers épisodes, je vous renvoie à :

Les bonus :

Et pour conclure, un grand merci à Christophe et Stéphane pour leur accueil.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *