La galerie des Glaces made in Japan

Tokyo ©Kir_S shutterstock


Tokyo ©Kir_S shutterstock

Tokyo ©Kir_S shutterstock

Les Japonais avides de sensations fortes mais fraîches peuvent désormais déguster une glace au cactus, à la langue de boeuf et même au serpent à sonnettes, dans un ‘Musée de la glace’ qui a ouvert ses portes à Tokyo pour l’été. Pour la somme de 1.050 yens (7 euros), le gastronome a également le choix entre la crème glacée à la crevette, aux nouilles chinoises, à l’aubergine rôtie, au wasabi (moutarde forte japonaise), au riz, au tofu ou encore à la patate.

‘C’est franchement dégoûtant. Mais cela vaut la peine d’essayer’, grimace un étudiant de 19 ans après avoir avalé une glace au ‘sanma’, un long poisson très populaire au Japon, mais qui est le plus souvent consommé grillé. La première impression est trompeuse, les relents de poisson ou de reptile ne commençant à se faire sentir qu’au bout de la troisième cuillerée…

Le ‘Musée de la glace’, qui s’est installé dans un complexe de loisirs du quartier tokyoïte d’Ikebukuro, restera ouvert jusqu’au 30 septembre. Les glaces sont élaborées à partir de classiques crèmes glacées à la vanille ou au chocolat. Selon le caissier du musée, l’attraction attire beaucoup de clients, même si peu d’entre eux reviennent.

Crédit photo : Toshifumi Kitamura/AFP/Archives via l’Internaute – vendredi 02 juin 2006, 12h28 – AFP

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *