Les couteaux de cuisine japonais de Yanick PUIG !



Yanick PUIG est un forgeron coutelier, passé maître dans l’art de fabriquer d’exceptionnels couteaux de cuisine Japonais. Aujourd’hui, des grands chefs aux …

source

11 comments on “Les couteaux de cuisine japonais de Yanick PUIG !”

  1. Une bonne lame ne se fini pas à la bande abrasive qui chauffe l'acier mais à la meule à eau de très grand diamètre (env 1m). De plus au début il dit acier au carbone, un acier c'est forcément au carbone.

  2. 3.55 Il y a une pièce de la machine(marteau), qui est juste à hauteur de tête, et vous comme vous êtes plier sur cette machine, cette pièce risque un jour, de heurter, l'arrière de votre tête.

    Vous devriez rehausser votre machine, afin de travailler à la bonne hauteur, votre dos vous dira merci.
    Aussi, il ne faut pas donner d'aussi grands coups de marteau sur l'enclume, vous allez vous faire du mal aux articulations.

    Nous ne sommes pas des machines, une fois que nos pièces sont user, elles ne sont pas remplaçable, combien, j'ai vu de kystes, et canal carpiens sur mes anciens collègues…

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *