Recette de couscous

Couscous


Couscous

Couscous

Il y a des mots comme ça qui me font peur,aussi peur que les romans de Stephen King. Quels sont ces mots horribles qui me tiennent éveillée la nuit, pétrifiée de terreur et tétanisée sous ma couette ? …… Est-ce kidnapping, démembrement, loup-garou ? vampire ? assassinat ? mygale ? raptor ? Voldemort ? Non, non et non ! …..

….. les voilà ces mots épouvantables : macarons, poche à douille, pâte feuilletée, meringues, …. et couscous !

Et puis un beau jour, il faut se lancer. Merci à ma copine Taous pour son coaching précieux.

Il vous faut pour 6 personnes :

  • 1 cuisse de poulet par personne (même pas peur)
  • 1 merguez par personne
  • 500 g d’agneau
  • 3 carottes
  • 3 navets
  • 3 courgettes
  • 300 g de fèves fraîches (facultatif)
  • 1 oignon
  • 1 branche de céleri
  • 2 tomates
  • 500 g de semoule fine ou moyenne
  • 1 petite boite de concentré de tomates
  • 1 cuiller à soupe de Ras el Hanout
  • 1/2 cuiller à café de cumin
  • 1/2 cuiller à café de cannelle
  • 1 dosette de safran
  • 1 pointe de paprika
  • 5 graines de coriandre concassées
  • 1 pincée de sel,
  • 1 pincée de poivre
  • 3 cuillères à soupe d’huile d’olive
  • harissa (je n’en avais pas, j’ai utilisé du sambal oelek)

Épluchez les légumes, les laver. Coupez les carottes et les courgettes en tronçons biseautés, les navets en 4 s’ils sont petits en 2, équeutez les fèves et détaillez-les en morceaux, émincez les oignons et enfin coupez les courgettes en gros morceaux.. Prenez vos cuisses de poulet et enlevez la peau. Votre couscous sera ainsi bien moins gras. Dégraissez aussi votre agneau.

Dans le couscoussier, faites dorer dans un peu d’huile d’olive vos cuisses de poulet et vos morceaux d’agneau ; je préfère utiliser une poêle car je n’arrive pas à faire dorer correctement dans le couscoussier. Transvasez ensuite dans le couscoussier.

Faites dorer le poulet

Faites dorer le poulet

Préparez votre mélange d’épices. Mélangez tout dans un petit bol :

Mélange d'épices

Mélange d’épices

Ajoutez les oignons, le céleri, le concentré de tomate, les tomates concassées, sel, poivre, les fèves (facultatif), et les épices.

Ajout de légumes

Ajout de légumes

Faites revenir le tout pendant 5 mn ( faire attention de ne pas brûler le tout, il faudra touiller sans cesse) sur feu moyen. Incorporez alors les pois chiches si ce sont des frais, les carottes, et couvrir d’eau à un peu plus qu’à hauteur. Portez à ébullition puis laissez frémir pendant 45 minutes.

Couvrir d'eau

Couvrir d’eau

Préparation de la semoule ! C’est là que ça se corse ! mais finalement cela se fait sans peine 🙂

Dans un très grand récipient (j’ai utilisé une cuvette, j’ai trouvé que c’était le plat le plus adapté, il faut qu’il y ait de la place), versez vos 500 g de semoule. Y ajoutez 1 verre d’eau (250 ml). Laissez sécher pendant 5 minutes puis sablez entre vos mains pour qu’il ne s’agglomère pas.

semoule

semoule

Une fois les grains bien séparés, versez votre couscous dans le haut de la couscoussière et faites-le cuire à la vapeur pendant 10 mn après le début de l’échappement de la vapeur. Il n’est pas nécessaire de mettre une gaze ou un linge fin au fond de la couscoussière, le couscous ne s’échappera à travers les trous.

Semoule dans le couscoussier

Semoule dans le couscoussier

Pour vérifier si votre couscous est cuit et prêt à être enlevé du dessus de la marmite, passez le plat de votre main ; si des graines collent c’est qu’il faut prolonger le temps de cuisson de quelques minutes, dans le cas contraire, c’est prêt.

Après les 10 mn de cuisson, retirez-le du feu et transvasez-le dans le plat profond (toujours ma grande cuvette). Versez dessus l’équivalent de la ½ du poids de la graine de couscous en eau (ici 500g de couscous, donc 250 ml d’eau) ajoutez 1 bonne cuillère à café de sel fin et à l’aide d’un fouet, séparez les graines et cassez les tas. Laissez reposer 5 mn en mélangeant de temps à autre pour le refroidir.

Mélanger la semoule

Mélanger la semoule

Reprenez votre fouet ou encore à la main si ce n’est pas trop chaud , sablez de façon à ce qu’il ne subsiste aucun grumeau, aucun tas aggloméré, le couscous doit être fluide entre vos main comme du sable. Laissez-le ainsi 10mn le temps de permettre au couscous de sécher, ainsi en le mélangeant il ne doit pas vous coller dans les mains.

Pendant que le couscous se repose, sortir la viande (sinon elle serait trop cuite et réservez la au chaud au four sous du papier aluminium) , ajoutez les courgettes (Il faut toujours les ajouter à la fin car leur cuisson est très rapide), les navets et les pois chiches (si vous avez choisi l’option conserve). Vérifiez l’assaisonnement du bouillon, ajoutez un peu d’épice si nécessaire (1 cuiller à café).

Remettez le couscous dans la couscoussière dès qu’il est sec et posez-le sur la marmite pour poursuivre la cuisson pendant la cuisson des légumes (une dizaine de minutes).

N’oubliez pas de vérifier avec votre main. (Passez le plat de votre main si des graines collent c’est qu’il faut prolonger le temps de cuisson de quelques minutes). 2 minutes avant la fin de la cuisson, rajoutez la viande.

Les graines ne collent pas

Les graines ne collent pas

Une fois qu’il est cuit versez-le dans un grand plat et apprêtez-le une dernière fois en lui ajoutant 2 à 3 cuillers à soupe de beurre ou d’huile d’olive selon votre convenance, vérifiez l’assaisonnement et rectifiez s’il y a lieu.

Vous pouvez aussi ajouter 1 cuiller à café de graines de coriandre concassée finement et 1 cuiller à café de cannelle qui donneront à votre couscous un goût subtil et délicieux.

Poursuivez la cuisson de la sauce 10 mn jusqu’à ce que les légumes soient tendres. C’est un délice!

Couscous dans l'assiette

Couscous dans l’assiette

Trucs et astuces

  • Si de la vapeur s’échappe entre le couscoussière et la marmite pendant la cuisson du couscous (déperdition de la chaleur), pensez alors à luter votre marmite avec une bande de tissu de 5 cm de large ; pensez à la mouiller avant elle adhérera mieux.
  • Vous pouvez ajouter à votre bouillon, un ou 2 poivrons coupés en tronçons débarrassés des graines et du pédoncule, ne les ajoutez qu’à la fin avec les courgettes sinon ils cuiraient trop vite.
  • Vous pouvez mettre d’autres viandes à votre sauce. Si c’est du bœuf, ne mettez les légumes qu’à mi-cuisson de la viande (la cuisson du boeuf est plus longue). Si c’est de l’agneau ou du mouton procédez de la même manière que pour le poulet.
  • Vous pouvez aussi accompagner votre couscous de merguez ; ceci est typiquement occidental mais c’est excellent ! C’est ce que j’ai fait. Faites les griller à part bien sûr !
  • Vous pouvez accompagner votre couscous d’olives noires et d’un bol de bouillon dans lequel vous aurez dilué 1 cuiller à café d’harissa : palais sensible s’abstenir !

Enjoy !

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *