Spaghettis de la nuit de la San Lorenzo

Spaghetti de la nuit de la San Lorenzo


Spaghetti de la nuit de la San Lorenzo

Spaghetti de la nuit de la San Lorenzo © Liljam – Shutterstock

La Nuit de la San Lorenzo
La nuit de la San Lorenzo est la nuit des étoiles filantes : Chaque année, cette nuit du 10 août, les yeux de tous les italiens du monde se tournent vers le ciel dans l’espoir d’apercevoir une étoile filante.

Une légende toscane raconte en effet que cette nuit est dédiée au martyre de San Lorenzo, enterré dans la basilique du même nom à Rome. Les étoiles filantes seraient ses larmes, versées pendant son supplice. Elles voguent éternellement dans les cieux et descendent sur terre uniquement le jour de son décès, créant une atmosphère magique et chargée d’espoir.

En effet, pendant cette nuit particulière, les étoiles exaucent les vœux de tous ceux qui se souviennent de la douleur de San Lorenzo et qui prononcent les mots suivants : ‘Etoile, ma belle étoile, je souhaite que …’.

L’événement désiré doit survenir dans l’année.

Etoiles filantes ©Jim Bauer CC BY-ND 2.0

Etoiles filantes ©Jim Bauer CC BY-ND 2.0

La recette :

Ingrédients pour 3 à 4 personnes suivant les appétits:

  • 250 g de spaghettis
  • 2 cuillères à soupe de parmesan râpé
  • 3 tomates coupées en petits dés
  • 8 anchois à l’huile (1 boîte)
  • 50 g de thon à l’huile (1 petite boîte)
  • 4 cuillères à soupe d’huile d’olive
  • quelques olives noires
  • quelques feuilles de basilic frais

Dans le plat de service mettre tous les ingrédients froids coupés en petits morceaux.

Cuire les spaghettis dans un grand volume d’eau salée. Égouttez-les ‘al dente’ et versez-les bien chaud dans le plat. Versez les cuillers d’huile d’olive, remuez et servez sans attendre. On peut aussi rajouter des câpres si on aime.

Source : Barbarella
La Nuite de la San Lorenzo

Un film : La nuit de la San Lorenzo (La Notte di San Lorenzo) – Italie, 1982 réalisé par Vittorio Taviani et Paolo Taviani.

La nuit du 10 août, les étoiles filantes exaucent les voeux. Une femme formule celui de pouvoir raconter à l’être qu’elle aime ce qui s’est passé le 10 août 44. Un groupe de femmes, d’enfants et d’hommes fuit San Miniato, où les Allemands se préparent à un massacre général.

Puis ce sera le retour dans le village martyr…

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *