Soupe au pistou

Soupe au pistou


Soupe au pistou

Soupe au pistou

C’est Thomas, l’épicier épicurien de Blois qui m’a donné envie de soupe au pistou. Pour lui, c’est LA soupe de la fin de l’été et du début de l’automne car on a sur les étals les haricots demi secs, les premières carottes, les haricots verts, les dernières courgettes, les premières pommes de terre qui arrivent, des tomates et bien sur le basilic.

Suivant la météo, souvent changeante à cette période de l’année, vous pouvez la consommer chaude ou tiède. C’est une recette assez méconnue me dit-il. Il faut dire que les gens n’achètent quasiment plus de haricots à écosser. Et pourtant, c’est si bon. C’est un plat unique, pas cher et qui nécessite de la préparation mais aucune technique.

Il m’a donné les bases et je me suis lancée dans cette préparation. C’est succulent. Alors comme toujours pour les recettes régionales je m’attends aux commentaires désagréables de gens pour qui leur recette est LA VRAIE recette.

Il n’y a pas de pâtes dans la vraie recette  (taper 1), il n’y pas de carottes dans la vraie recette  (taper 2), ce ne sont pas les bonnes pâtes que celles de la vraie recette (taper 3) etc.

Inspirer …. Expirer …. Bref. Si vous n’avez pas envie d’en mettre ou de changer les pâtes, faites-le :).

Il vous faut pour au moins 3 repas de 4 personnes (je congèle par portions de 4 – Mais dans ce cas là, je ne mets pas les pâtes. Je les rajoute qu’au moment de manger)

Pour la soupe :

  • 2 cuillères à soupe d’huile d’olive
  • 1 oignon
  • 3 tomates
  • 800 g de haricots à écosser demi sec (poids avec les cosses) – 400 g écossés
  • 3 brins de thym
  • 1 feuille de laurier
  • 3 carottes
  • 5 pommes de terres (400 g)
  • 200 g de haricots verts
  • 2 courgettes (650 g)
  • 125 g de petites pâtes type coquillettes, ditaloni rigati …
  • 1 bonne pincé de sel
  • 3,5 à 4 litres d’eau

Pour le pistou

  • 1/2  bouquet de basilic
  • 3 gousses d’ail
  • 60 ml d’huile d’olive

Vous pouvez aussi utiliser un pesto déjà fait de qualité (90 g)

Pour servir :

Epluchez l’oignon et ciselez-le. Epluchez les tomates, épépinez-les et coupez-les en cubes. Ecossez les haricots demi secs et rincez-les. Lavez le thym et le laurier. Epluchez les carottes, lavez-les et coupez-les en dés. Pelez les pommes de terre, lavez-les et coupez-les également en dés.  Effilez les haricots verts, lavez-les et coupez-les en 4 ou 6 selon leur taille. Epluchez les courgettes et coupez-les en morceaux.

Faites ouf !

Dans une cocotte, versez l’huile. Faites chauffer puis faites blondir l’oignon pendant 5 minutes. Ajoutez les tomates, laissez compoter pendant à nouveau 5 minutes puis ajoutez les haricots écossés, le thym, le laurier, les dés de carottes et mouillez avec l’eau. Cuisez 45 minutes à petite ébullition.

Ajoutez ensuite les cubes de pommes de terre, de courgettes et les haricots verts et laissez cuire 10 minutes de plus. Ajoutez les pâtes et laissez cuire le temps que les pâtes cuisent (5 minutes pour mes coquillettes, 10 minutes pour les ditaloni rigati). A la fin de la cuisson, assaisonnez.

Pendant ce temps préparez le pistou : Ecrasez au pilon l’ail et le basilic et ajoutez l’huile d’olive en émulsionnant.

Quand la soupe est cuite, ajoutez la moitié du pistou (disposez l’autre moitié sur un bol à table) et servez ou servez le pistou à côté (et chacun se sert). Ajoutez si vous aimez du Parmesan râpé ! Vous pouvez pour la déco ciseler quelques feuilles de basilic.

Soupe au pistou

Soupe au pistou

Enjoy !

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *