Agathe et Yannick, ostréiculteurs au Cap Ferret

Yannick et Agathe


Yannick et Agathe

Yannick et Agathe

Ils s’appellent Agathe Bouin et Yannick Fons, ont respectivement 32 et 36 ans et se sont installés il y a bientôt 5 ans en tant qu’ostréiculteurs au Cap Ferret. Pourtant personne dans leurs familles respectives ne travaillait dans ce domaine. Si Yannick s’est reconverti par amour pour Agathe (il était ingénieur dans l’électricité), cette dernière, elle, voulait absolument suivre sa vocation. Elle fait un BTS production aquacole avant de commencer son activité professionnelle chez des ostréiculteurs locaux. Elle y reste une dizaine d’années avant de saisir l’opportunité de s’installer. Elle voulait absolument acheter au Ferret  même mais il n’y a que 10 ostréiculteurs là bas. Il faut donc saisir les occasions quand elles se présentent.

Ils acquièrent donc la cabane et aujourd’hui détiennent 1,5 hectare  de parcs à huîtres situés à Bélisaire et au Mimbeau.

Les débuts ont été très difficiles explique Agathe. Pendant 2 années nous n’avons pas pu nous rémunérer. Aujourd’hui encore nous n’avons pas de bateau, nous utilisons le tracteur à marée basse.

Nous commercialisons nos huîtres en vente directe à la cabane, chez quelques poissonniers comme Vents & Marées, au marché de Cestas et aussi à Bordeaux, dans un restaurant que nous avons ouvert et que gère ma soeur, la cabane 101. C’est place du marché des Chartrons. Cela nous permet d’écouler une partie de notre production.

Nos huîtres sont à 80% naturelles et l’été elles sont triploïdes car les gens refusent de manger des huîtres laiteuses.

Nous partons  2 heures avant la basse mer. Ensuite nous avons plusieurs activités.

=> La collecte des naissains : Les huîtres naissent dans le bassin d’Arcachon. Les minuscules bébés (les petites tâches noires) se collent sur les tuiles chaulées ou sur les collecteurs en plastiques. Nous en gardons une partie pour nous et nous revendons l’autre (quand les bébés huîtres ont 6 mois) à d’autres ostréiculteurs.

=> l’entretien du parc : Les huîtres dans le bassin d’Arcachon sont élevées dans de gros sacs déposés sur des tables, recouvertes par l’eau à marée haute et découvertes à marée basse. Voici ce à quoi cela ressemble :

Tables à huîtres bassin Arcachon

Tables à huîtres bassin Arcachon

Le bassin d’Arcachon étant un lieu où les huîtres et les moules se reproduisent, celles-ci se ne collent pas que sur nos tuiles. Elles se mettent partout  il faut les enlever des sacs car elles empêchent le bon développement des autres. Dans le jargon ostréicole, on appelle cela « taper les chantiers ». Il faut bien sûr ramasser toutes ces coquilles et les ôter du parc. Et puis, Il faut aussi remonter régulièrement les tables car la marée apporte du sable. On enlève donc les poches, on remonte et on remet les poches. C’est sans fin.

=> Le travail sur les huîtres :

IL faut récupérer les sacs d’huîtres, les emmener à la cabane pour les changer de sacs au fur et à mesure qu’elles grandissent sachant qu’il faut 4 ans pour qu’une huître atteigne sa taille adulte. Elles ne doivent pas être trop serrées pour grandir dans les meilleures conditions. Il faut aussi les échauder (3 secondes dans l’eau à 90°C) pour ôter les petites huîtres qui ont pu se coller sur les grandes. Donc on prend les sacs, on les emmène à la cabane, on les échaude et on les ramène sur les tables. Cela nous évite de les gratter toutes une par une avant de les commercialiser.

=> Et puis avant la commercialisation : il faut laver, trier, détroquer, calibrer…. et même les ouvrir pour certaines ventes sur place. Toutes ces opérations sont effectuées à la cabane. Nous commercialiserons cette année environ 30 tonnes d’huîtres marchandes auxquelles il faut ajouter les naissains.

Le métier est passionnant mais ultra contraignant. Nous sommes tous les deux là tous les jours de tôt le matin à tard le soir.

Un moment magique. Merci à Marie, Agatha et aux Huîtres Arcachon Cap Ferret

Les informations pratiques :

Quelques photos souvenirs :

Cap Ferret

Cap Ferret

N’hésitez pas à vous y arrêter.

Casse croûte

Casse croûte

Enjoy !

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *