Hôtel Amerikalinjen, Oslo

Gare d


Opéra d'Oslo

Opéra d’Oslo, comme un glacier plongeant dans l’océan.

Avec Antonella, ma collègue de voyage nous sommes arrivées à Oslo en provenance de Stavanger. Nous trainions un peu les pieds car personne ne devait venir nous chercher. On nous avait dit :

Prenez le train, c’est facile vous verrez. Et l’hôtel est tout à côté de la gare.

Avec l’expérience, je me méfie du « c’est facile vous verrez« . Parce que c’est facile quand on connait. Mais quand on n’est jamais venu, qu’on porte une valise et qu’on ne parle pas la langue locale, facile peut devenir une épreuve 🙂 .

Mais bon, je m’inquiétais pour rien. C’était vraiment simple et si vous venez aussi à Oslo, je vous recommande. Cela s’appelle Flytoget Airport Express Train. C’est bien indiqué et il y a un départ depuis l’aéroport toutes les 10 ou 20 minutes (durée du trajet : 20 minutes environ). Je vous laisse voir ici pour informations pratiques (réserver son billet, appli etc.) : www.flytoget.no

En arrivant à la gare, nous avions le choix entre deux sorties et évidemment nous avons pris la mauvaise 🙂 Mais ce n’est pas grave, l’hôtel était vraiment tout à côté (cf la vue de ma chambre d’hôtel ci-dessous) et j’étais contente d’arriver. Nous avions pris un vol assez tôt.

Gare d'Oslo

Gare d’Oslo

Après avoir posé mes valises dans la chambre, j’ai fait un petit tour du quartier, très sympa, avec l’opéra à proximité, de même que les rues commerçantes. Bref, super situation géographique. Le tour était rapide car nous étions attendues pour une visite de l’hôtel et une dégustation.

Hôtel AmerikaLinjen

Hôtel AmerikaLinjen

Si l’hôtel est très chouette (avec amis des internets un bar à cocktails portatif #incredibeule), c’est du côté de la cuisine qu’est allé mon coup de coeur avec le Mama’s dish (le plat des mamans).

Les Norvégiens ont beaucoup émigré notamment vers les USA il y a une centaine d’années nous a t-on expliqué. Ils savent donc ce qu’est d’avoir des espoirs et des rêves d’une vie meilleure. Alors l’hôtel restaurant Amerikalinjen a décidé, en association avec la Croix rouge, de mettre à la carte de leur restaurant un plat nommé « plat des mamans ». Il est créé par la chef exécutive en collaboration avec une personne issue de l’immigration sélectionnée par la croix rouge.

Mojda Safi (50 ans) est arrivée en Norvège en provenance du nord de l’Irak en 2002. Elle est diplômée en comptabilité et vit à Oslo avec ses 2 enfants adolescents. Le plat que j’ai photographié est donc le sien. Il s’agit d’un Bryani é tapsi, un plat kurde typique dont la recette se transmet dans sa famille de générations en générations. Le plat est à base d’aubergines, de riz, de tomates, d’agneau et de raisins secs. Il est délicieux

Bryani

Bryani

10% des ventes de ce plat sont reversés à la croix rouge locale pour aider à l’accueil des populations en grande difficulté.

Un beau geste je trouve ❤

Hôtel Amerikalinjen – Jernbanetorget 2, 0154 Oslo, Norvège

Enjoy !

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *