Chicken bog

Chicken bog


Chicken bog

Chicken bog

Le chicken bog est un spécialité culinaire de la Caroline du sud constituée de poulet, de riz et de saucisses, un peu comme un risotto ou une paella pour vous donner une vague idée, mais en plus « mouillé ».  Le nom du plat est d’ailleurs certainement lié à ce côté humide puisque boggy signifie marécage en anglais. Pour aller plus vite, vous pouvez utiliser un bouillon de volaille reconstitué avec un cube et des restes de poulet.

Sinon, le riz est un produit emblématique de la Caroline du sud, surtout dans le LowCountry. Du 17è siècle à la guerre civile, cet état était en effet le plus grand producteur des USA.

Voici la recette, traduite du site  www.discoversouthcarolina.com.

Pour le bouillon

Pour le Bog

  • 1,5 litre d’eau
  • 450 g de riz long grain blanc
  • 400 g de saucisse fumée
  • 2 cuillères à soupe d’herbes de Provence
  • Les morceaux du poulet cuit au dessus

Pour faire le bouillon : 

Pelez et ciselez les oignons. Epluchez les carottes, lavez-les ainsi que le céleri et coupez en morceaux. Epluchez et pressez l’ail. Lavez, séchez et ciselez les herbes fraiches. Placez le poulet dans une cocotte, ajoutez les ingrédients préalablement préparés au dessus, assaisonnez et couvrez d’eau. Le poulet doit être entièrement recouvert. Portez à ébullition et cuisez jusqu’à ce que la volaille soit cuite. Comptez environ 1 heure. Ôtez ensuite le poulet du bouillon, mettez-le de côté et laissez refroidir. Passez le bouillon au chinois pour ôter les morceaux de carottes, céleri, ail et oignon. Cette opération peut être effectuée la veille par exemple

Pour préparer le chicken bog :

Désossez-le poulet et ôtez-lui la peau. Coupez-le en gros dés. Mettez-les avec le riz, la saucisse tranchée et les herbes de Provence dans la cocotte remplie d’1 litre de  bouillon de poulet précédemment réalisé. Portez à ébullition et laissez blobloter jusqu’à ce que le riz soit cuit (une vingtaine de minutes). Mélangez régulièrement pendant la cuisson.

Sinon, vous pouvez aussi le faire façon « one pot » (clic pour la recette écrite en anglais). Pour vous aider si vous n’êtes pas fluent, je vous laisse découvrir la recette en vidéo

Enjoy !

 

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *