Des idées qui changent avec la pomme de terre

Pommes de terre (c) Chiot


Pommes de terre (c) Chiot's Run CC BY-NC 2.0

Pommes de terre (c) Chiot’s Run CC BY-NC 2.0

Pour casser la routine en cuisine, on embarque avec la pomme de terre pour voyager aux quatre coins de la planète ! Savoureux et facile à marier, le célèbre tubercule a su s’imposer sur toutes les tables du monde pour offrir des plats familiaux et gourmands ! Petit tour d’horizon de recettes venues d’ailleurs pour réchauffer les papilles… et les coeurs !

Né en Amérique du Sud il y a plusieurs siècles, notre savoureux tubercule est un pilier de la gastronomie et de la cuisine familiale aux quatre coins du monde. Embarquement immédiat.

À tout seigneur tout honneur… Le berceau où le précieux tubercule fut découvert par les conquistadores espagnols au XVIe siècle, fourmille de recettes. Les variantes sont nombreuses et tout aussi savoureuses d’une région à l’autre.

Citons l’ajiaco (Colombie), du terme indien Taino “aji” (piment), une soupe épaisse à base de plusieurs variétés de pommes de terre, accompagnées de poulet, maïs, coriandre, oignons… À part, on peut servir de la purée d’avocat, des quartiers de citron vert, des câpres et de la crème fraîche. Un régal.

La carapulcra péruvienne, délicieux plat en sauce, se compose de porc servi avec des pommes de terre séchées réhydratées dans du bouillon de poule, avec du manioc, des cacahuètes et du piment.

Au Chili, la roborative chorillana mélange sans façon pommes de terre frites, œufs brouillés et viande hachée !

Pommes de terre (c) Chiot's Run CC BY-NC 2.0

Pommes de terre (c) Chiot’s Run CC BY-NC 2.0

Les recettes de croquettes sont innombrables. Ces boulettes de forme allongée, à base de pommes de terre cuites mixées, sont additionnées de poisson, de crabe, de viande, de patates douces, d’herbes aromatiques… avant d’être roulées dans une panure puis frites et servies très chaudes.

En Corée du Sud, le gamja ongsimi se compose d’un bouillon à base d’anchois, agrémenté de boulettes de pommes de terre et de légumes hachés.

Le levain du pain maori (ou rewena paraoa) servi en NouvelleZélande s’obtient grâce à la fermentation de la pomme de terre. On ajoute à cette préparation faisant la part belle au tubercule un peu de farine et de sucre.

Rewena Paraoa, Maori Bread (c) sierravalleygirl CC BY-NC 2.0

Rewena Paraoa, Maori Bread (c) sierravalleygirl CC BY-NC 2.0

Dans tout le Maghreb, le tajine, savoureux plat cuit à l’étouffée, compte la pomme de terre parmi les fruits et légumes (citrons, courgettes, navets, carottes…) qui l’escortent.

Originaires d’Italie, les gnocchis sont souvent considérés comme des pâtes. Certes, les gnocchis à la romaine sont réalisés à base de semoule de blé et de lait. Mais à Nice, où les gnocchis accompagnent les repas dominicaux et les fêtes avec la daube niçoise (viande de bœuf en sauce avec de la tomate, du vin rouge et des olives), ils sont réalisés à base de pomme de terre, farine et œuf.

Le kugelis, plat national lituanien, est une sorte de pudding de pommes de terre aux oignons et aux lardons. Destiné aux appétits solides, il est servi au choix avec de la crème fraîche, de la compote de pommes maison ou de la confiture d’airelles.

En Irlande, le boxty, pancake à la pomme de terre, constitue une base à garnir de viande ou de légumes.

Le lefse norvégien s’en approche : c’est une crêpe épaisse préparée à partir de pommes de terre et de farine. À garnir d’épinards, de fromage, de jambon, de poisson fumé… Puis à rouler avant de déguster !

Lefse aux pommes de terre (c) Stephanie CC BY-NC-ND 2.0

Lefse aux pommes de terre (c) Stephanie CC BY-NC-ND 2.0

En Suisse, on se régale avec le rösti, cette galette à base de pommes de terre râpées, additionnée de fromage, de lardons, d’oignons…

N’oublions pas la copieuse tortilla espagnole, omelette épaisse et ferme à base de pommes de terre. Simplissime, à déguster en petits cubes à l’apéritif ou lors d’un repas avec une salade.

3 conseils pour réussir vos recettes d’ailleurs

Trouver l’inspiration : Êtes-vous plutôt salade ou plat mijoté ? N’hésitez pas à vous balader sur Papilles et Pupilles et retrouvez en cliquant ici toutes mes recettes utilisant les pommes de terre.

Choisir la bonne variété : Selon la ou les recettes que vous souhaitez préparer, choisissez soigneusement parmi les trois grandes familles de pommes de terre : “vapeur, rissolées”, “four, purée” et “spéciales frites”.

Chacune a sa propre tenue à la cuisson. Les “vapeur, rissolées” possèdent une chair ferme, qui tient bien à la cuisson (pommes sautées, gratins à texture ferme, salades de pommes de terre…), tandis que celles des “four, purée” et des “spéciales frites” sont plus fondantes et farineuses. Idéales pour les purées, potages, plats mijotés et gratins plus fondants.

Donner du goût et de la saveur : La saveur à la fois douce et neutre de la pomme de terre est l’alliée parfaite des épices (curry, cumin, muscade, piment d’Espelette…) et des herbes aromatiques fraîches (coriandre, persil, aneth, menthe, basilic…) dont elle sublime les arômes délicats. Pensez aussi au miel, à la sauce soja, au wasabi, aux zestes de citron et d’orange, au lait de coco, etc.

Enjoy !

 

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *