Et si on parlait des oeufs

Oeufs


Oeufs

Oeufs

Parfois, il me prend comme une grande envie de rangement dans mon blog. Dans ma cuisine aussi évidemment. Mais là c’était dans mon blog.

J’avais décidé de vous parler d‘oeufs et j’ai réalisé une fois cliqué le mot clé sur le moteur de recherche du blog (vous l’utilisez vous aussi ? Dites moi oui s’il vous plait) que j’avais été très, très, mais alors très bavarde sur les oeufs.

26 pages. 26 pages d’articles en lien avec les oeufs.

Ahem. Du coup, j’ai décidé de vous faire un petit rangement maison pour que vous puissiez mettre tous vos oeufs dans le même panier #jerismaisjeris

Bien évidemment, si je vous dis oeuf, vous me répondez poule. Or il en existe de toutes sortes : de poule soit, mais aussi de caille, de cane, d’oie, d’autruche ou de faisan. Il y a aussi nos amis poissons qui sont ovipares et nous offrent des merveilles, notamment dans ma belle région Nouvelle Aquitaine. Mais c’est un tout autre sujet. Je m’égare.

Disons donc que dans cet article, je vous parlerai principalement de l’oeuf de la poule. Longtemps, il a été banni de ma maison pour cause d’intolérance d’un de mes enfants. Saviez-vous que les oeufs étaient la première cause d’allergie chez les enfants ?

Désormais, nous en mangeons tous (ouf, cela soulage, car il y en a partout). J’ai même eu l’occasion, lors de mon tout dernier voyage en Chine d’en goûter un de « cent ans ». Oui oui (en vrai ce sont deux mois, mais ça impressionne tout autant au moment de le porter en bouche). J’ai carrément eu l’impression de faire Koh Lanta.

La production mondiale d’oeufs avoisinerait les 70 millions de tonnes d’oeufs par an. Vous imaginez ? Oui moi aussi, j’ai du mal. En 2013 en France, nous en produisions quasiment un million de tonnes. La France est le principal producteur d’oeufs européens, juste devant l’Allemagne avec 14 milliards d’oeufs par an dont plus de 90% sont pondus en élevage intensif. 🙁

L’oeuf offre un apport nutritionnel riche puisqu’il contient tous les nutriments nécessaires à une future vie. Il est riche en protéines, notamment en acides aminés essentiels tout en étant nettement moins coûteux qu’une viande.

Il est faible en calories (80 calories en moyenne) et donne un sentiment de satiété.

Son jaune riche en protéine comme le blanc est en prime un véritable trésor puisqu’il contient des vitamines A, D ou B. Si jusque dans les années 90 l’oeuf était suspecté d’augmenter le taux de cholesterol passé une consommation de 4 oeufs par semaine, il a été démontré depuis qu’il n’y avait pas de corrélation entre l’ingestion d’oeufs en nombre et l’accroissement du risque de maladie coronarienne.

Des études récentes semblent également établir que la consommation d’oeuf pourrait favoriser la lutte contre le cancer du sein grâce à la choline que contient l’oeuf. Cette même choline serait bénéfique au cerveau et améliore la mémoire.

Les carotenoides présents dans le jaune réduisent la DMLA et la cataracte.

Les oeufs vous offrent également des oligoéléments et minéraux tels que le sélénium, en quantité non négligeable, le phosphore, le zinc, le sodium et le potassium.

Alors la réponse est oui, trois fois oui. Les oeufs sont bons pour la santé mais attention il faut bien les choisir.

Oeufs (c) Couleur CC0 pixabay

Oeufs (c) Couleur CC0 pixabay

Quand vous achetez vos oeufs, vous devez faire très attention aux étiquettes. Je vous ai tout détaillé dans cet article. Dans ma maison, ce sont des 0 et rien d’autres. En matière d’oeufs, du bio, rien que du bio.

Je vous laisse cliquer ici là pour la conservation.

Par ailleurs, je vous rappelle ici ce que j’oublie une fois sur deux  : si vous aviez un doute sur la validité de vos oeufs, il vous suffit de les plonger dans un bol d’eau. S’il coule c’est qu’il est frais, s’il flotte, c’est qu’il n’est pas comestible.

Ne mangez jamais un oeuf ébréché. Ne laissez pas vos oeufs à la chaleur. Enfin ne passez jamais vos oeufs sous l’eau, la coquille a un produit naturel qui le protège des salmonelles.

Vous trouverez de nombreuses recettes sur le blog ainsi que cet article récapitulatif sur la cuisson des oeufs.

Vous pouvez cuire vos oeufs à l’eau. Ainsi vous ferez des oeufs durs, mollets ou à la coque (mes chouchous, oui avec une mouillette au beurre demi-sel ou de beurre Bordier au piment d’Espelette #mium ).

Vous pouvez également faire des oeufs cocotte (un ramequin, un oeuf, de la crème ou une sauce tomate, des herbes et le ou les ingrédients complémentaires de votre choix.). C’est un plat du dimanche soir chez les Papilles.

Personnellement, je raffole des oeufs brouillés.

Et que dire des omelettes ? Je vous les propose à l’aillet, à l’oseille, aux spaghettis, à la japonaise ou à la tapenade de truffes #OMG

Les oeufs peuvent également être mangés à la mimosa, ou bénédict comme nos cousins anglo-saxons qui en raffolent.

Les oeufs se marient merveilleusement avec les épinards. Ils sont indispensables aux crêpes, gaufres, gratins et appareils à quiche et flans. Et que dire d’une assiette de pâtes à la carbonara ?

Il n’y a pas que le sel dans la vie et si on trouve des oeufs dans quasi chaque gâteau, il est également des recettes dans lesquelles les oeufs sont les vedettes comme les îles flottantes, le flan parisien  la crème anglaise et les meringues.

Ile flottante

Ile flottante – oeuf à la neige

Evidemment, j’ai gardé le meilleur pour la fin, les oeufs peuvent également être en… chocolat mais ça c’est une autre histoire.  😉 En avril peut être ?

Enjoy !

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *