Aujourd’hui Papilles et Pupilles fête ses 8 ans – Merci à tous

8 ans - Noces de Coquelicots © james.pratley licence CC BY 2.0


8 ans - Noces de Coquelicots © james.pratley licence CC BY 2.0

8 ans – Noces de Coquelicots © james.pratley licence CC BY 2.0

Mon blog a 8 ans.

8 ans, c’est juste fou non ? 8 ans de rendez-vous quasi quotidiens avec vous. Je n’arrive pas à y croire, pincez-moi !

Aie ! Pas si fort, cela ne va pas la tête ?

Quand j’ai créé ce blog en juin 2005, je ne savais même pas ce qu’était un blog, je trouvais juste ça rigolo. Parce qu’un blog c’est d’abord ça, un truc hyper marrant, où l’on partage des recettes avec des gens que l’on n’aurait jamais rencontré dans la vraie vie. La magie des blogs c’est cet échange permanent avec des gens de tous âges, toutes classes sociales, toutes religions, toutes localisations géographiques.

Souvent on me dit :

Oui mais, avec un blog, tu passes ta vie derrière ton écran, tu ne vois jamais personne !

Que nenni les gens de l’internet mondial !

Depuis que j’ai un blog, je suis toujours par monts et par vaux, traversant la France (et l’Europe) en long, en large et en travers, rencontrant des zillions de gens IRL, à savoir dans la vraie vie. Grâce à ce blog j’ai vécu des expériences extraordinaires, que ce soit un séjour chez Mercotte (Oh My Gooood, je vais chez Mercotte !), mes premières piges (merci Estérelle), un premier livre, un premier voyage en Irlande (Qui n’est jamais allé à Dublin a raté sa vie), mon premier festival de Cannes (merci Damien), …

Ce sont aussi des images gravées dans la tête à tout jamais comme une baignade à Blue Lagoon du côté de Reykjavik, …

Blue Lagoon ©El coleccionista de instantes - Licence CC BY-SA 2.0

Blue Lagoon ©El coleccionista de instantes – Licence CC BY-SA 2.0

Une pêche au skrei dans les fjords Norvégiens, …

Stockfish CH: - Visitnorway.com Credits-Innovation Norway Photographer C H

Stockfish

Un concours de Bentos à Tokyo, …

Promenade d'enfants - Tokyo

Promenade d’enfants – Tokyo

Ou encore un voyage à Montréal avec Michel Roth, la découverte du Pays de Galles, le salon slow food à Turin, un voyage à Marrakech, une croisière en Méditerranée, les rencontres ici ou ailleurs, etc. Rien que d’en reparler cela me donne le tournis.

Alors, je vais faire comme aux César ou aux Oscars, je vais remercier (en essayant de faire court ^-^).

MERCI à vous qui depuis 8 ans êtes toujours plus nombreux à venir, vous qui vous réjouissez quand il m’arrive des choses formidables, sans arrière-pensées, vous qui commentez sur ce blog, likez mes photos sur Instagram, qui papotez sur Facebook et sur twitter, qui partagez sur Pinterest, qui m’envoyez des mails, qui me soutenez et m’encouragez. C’est grâce à vous que je continue et que chaque matin je m’émerveille que vous soyez toujours là, que vous aimiez ce que je partage. Love !

Et puis merci aussi à ceux qui ne likent jamais rien (des fois que ça serve),  qui papotent dans mon dos (ahhh la blogosphère), qui s’intéressent à moi uniquement quand je leur fournis du travail (taper 1), des infos (taper 2), un réseau (taper 3), qui ne partagent surtout pas les bons plans et les informations (chacun pour soi, Dieu pour tous).  Ahhh les déceptions, les désillusions, les petites mesquineries… Mais comme disait Nietzsche ce qui ne nous tue pas nous rend plus fort (c’est qu’il y a du level ici), alors je vous le dis tout simplement, vous aussi je vous remercie Avec le temps je me rends compte que vous m’avez aidé à avancer les jours où je n’en avais pas forcément envie.  Comme l’a si bien écrit Mère Bordel il y a quelques semaines, vous m’avez donné la force ^-^.

Et puis dernier merci (ça va, pas trop long ? ), celui qui va lui à mes proches.

D’abord à mes enfants qui aimeraient parfois manger la même chose (dis, on pourrait manger des pâtes ? ), qui sont mannequins « main » pour la prise des photos, qui sont souvent assistants photographe ou aide-cuisiniers.

– Va me chercher la fourchette rouge, oui tu sais la petite, mais non pas celle là, pfiou, il faut tout faire soi même ici !
– Tu peux me tenir le réflecteur s’il te plait ?
– Ramènes moi un oignon SVP !

Et puis merci à un mari formidable qui gère toute la maisonnée pendant mes absences, qui s’occupe de toute ma paperasserie parce que je n’ai plus le temps, qui fait aussi de la vaisselle quand il y en a une quantité industrielle dans l’évier, bref, qui assure grave !

Tous les matins je m’émerveille et je me dis, pourvu que ça dure !

xoxo



Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *