Comment y aller, où loger, les informations pratiques

Thingvellir - Islande ©Jaione_Garcia shutterstock


Thingvellir - Islande ©Jaione_Garcia shutterstock

Thingvellir – Islande ©Jaione_Garcia shutterstock

Florence est haute comme 3 pommes, très dynamique et hyper souriante. Elle travaille chez Icelandair et se rend très régulièrement en Islande. Lorsque je retournerai sur place, c’est LA Personne à qui je demanderai des tuyaux. D’ailleurs, je les lui demande déjà afin que vous en profitiez ! Bref, voici donc tout ce que vous vouliez savoir sur l’Islande sans jamais avoir osé le demander.

Bonjour Florence, peux tu nous dire quel est le meilleur moyen pour se rendre en Islande ?

Depuis l’éruption du fameux volcan islandais : Eyjafjallajökull, on sait que l’Islande est toute proche.

Eruption - Eyjafjallajökull ©Söring lience CC BY-NC 2.0

Eruption – Eyjafjallajökull ©Söring lience CC BY-NC 2.0

En effet, la petite île de l’Atlantique du Nord est à seulement 3 heures de vols de Paris. Pour s’y rendre, Icelandair (compagnie aérienne islandaise) propose des vols toute l’année depuis Paris, 1 à 3 vols par jour selon la saison. Pas de vols depuis la province.

Quelle est pour toi la meilleure période pour s’y rendre ?

L’Islande se découvre toute l’année, tout dépend de ses envies, mais dans tous les cas la nature islandaise est toujours présente et enchante les visiteurs en toute saison. De nombreux festivals ont lieu tout au long de l’année et peuvent servir de prétexte à un séjour islandais.

  • En hiver pour la neige et les aurores boréales et ce côté si nordique perdu au fin fond du monde.
Aurore Boréale ©Hello I'm bruce Licence CC BY-SA 2.0

Aurore Boréale ©Hello I’m bruce Licence CC BY-SA 2.0

  • Au printemps pour le réveil de la nature, l’arrivée des oiseaux et pour faire un tour de l’île sans trop de touristes et profiter de tarifs encore doux.
  • L’été, pour vivre sans dormir grâce au soleil de minuit, profiter de coins reculés comme les hautes-terres accessibles seulement pendant la saison estivale.
  • L’automne, pour participer au festival de musique le plus branché de l’Atlantique Nord: Iceland Airwaves, assister au rassemblement des moutons en septembre et admirer les paysages aux couleurs changeantes.

Mon avis : Court-séjour pour découvrir Reykjavík et ses environs : en hiver avec la neige, un must. Le Blue Lagoon sous la neige est tellement féérique, de même que toute l’Islande. Pareil si je veux me perdre un peu, l’hiver.

Blue Lagoon - Islande

Blue Lagoon – Islande

Pour faire le tour du pays via hors hautes-terres, ne pas rencontrer trop de touristes et profiter d’un temps clément, je privilégie le mois de Mai.

Pour les hautes-terres, soit en début de saison fin juin, soit fin de saison début septembre. Moins de monde et tellement sublime.

Combien de temps faut-il rester si l’on veut faire un tour d’Islande ? Que faut-il voir ?

  • Minimum de 8 jours pour un tour de l’île en empruntant la route N°1.
  • Minimum de 12 jours si tour de l’île + fjords de l’ouest
  • Minimum de 16 jours si tour de l’île + fjords de l’ouest + hautes-terres
  • Minimum de 18 jours si tour de l’île + fjords de l’ouest + hautes-terres + îles Vestmanns

Tellement de chose… Les 10 immanquables à mon avis… J’ai eu TROP de mal à en mettre 10… J’en pleure… J’en ai mis 11…

  1. Sources d’eaux chaudes : Blue Lagoon, Myvatn Nature Baths,…
  2. Skógafoss
Skogarfoss ©Dr. Jaus licence CC BY-NC-ND 2.0

Skogarfoss ©Dr. Jaus licence CC BY-NC-ND 2.0

  1. Jökulsárlón
  2. Landmannalaugar
  3. Seydisfjörður
  4. Askja
  5. Dettifoss pour réaliser que la première scène dans Prometheus n’est pas une image de synthèse
  6. Péninsule d’Hornstrandir
  7. Mývatn
  8. Vatnajökull

 Que faire si l’on n’a que 3 jours ?

Reykjavík et ses environs sans aucune hésitation. La découverte des merveilles de l’Islande en un clin d’œil !

Reykjavik

Reykjavik

Comment se déplacer sur place ? Location de voiture ?  Bus ?

Location de voiture et de 4×4 – toutes les grandes agences sont présentes sur l’île.

Bus – http://nat.is/travelguideeng/bus_stop_the_real_icelandic_old.htm (pour la période estivale principalement)

A cheval, à pied, en vélo, en Kayak, en raquettes… Le choix du mode de transport dépend de plusieurs facteurs : la période de séjour, le budget, les envies…

Où nous conseillerais-tu de loger à Reykjavik ? si l’on vient en famille ? si l’on vient en amoureux ?

A Reykjavík avec mon amoureux, sans hésiter à Marina – la décoration est splendide, la location parfaite… J’adore cet hôtel ! Il a ouvert en avril dernier et affiche très très régulièrement complet… 

Hotel Reykjavík Marina Attic room

Hotel Reykjavík Marina Attic room

En famille… L’Hôtel Reykjavík marina a 4 chambres familiales, l’Hôtel Reykjavík Natura n’est pas mal avec sa piscine intérieure ou l’un des hôtels proche de la piscine de Laugardalaug pour en profiter en fin d’après-midi, comme le Hilton Nordica ou le Radisson Park Inn.

Peut-être mieux sortir du cadre hôtel avec une famille, il y a de nombreux appartements à louer en centre-ville, très sympathique et adapté : http://www.reykjavik4you.com/ ou http://www.stay.is/?

Il y a ensuite un grand choix d’hôtel, c’est selon les goûts et les couleurs et les préférences : design ou classique, proche centre-ville et bruyant ou plus loin et calme.

Quels sont tes restaurants favoris à Reykjavik ?

Ohlalala j’aime tellement la gastronomie islandaise que le choix est dur…

  • Dill restaurant pour le cadre, mais hors de prix. Dans l’enceinte de la maison nordique, l’une des dernières œuvres de l’architecte finnois Aalto, une cuisine sublime. Un vrai bonheur gustatif et tout est tellement bien soigné…
  • The Fish Company avec mon amoureux pour leur plat sucré-salé, un festival en bouche.
  • Saegreifinn, sur le port pour leur soupe et brochettes de poisson et pour le cadre.
  • Landromat, lieu branché, très burger, pas trop islandais côté cuisine, par contre une aire de jeux pour enfants.
  • Bæjarins Beztu Pylsur, le restaurant le plus populaire d’Islande… un stand de hot dog à proximité du port. Des hot dog à l’islandaise qui feront le plaisir des petits et des grands !
Bæjarins Beztu Pylsur

Bæjarins Beztu Pylsur

En dehors de Reykjavik :

  • Gulfoss Kaffi, pour sa soupe d’agneau et son gâteau au chocolat – au niveau de Gulfoss.
  • Fjörubordið sur la côte sud pour ses langoustines à se lécher les doigts toute la nuit !

 Où boire un verre à Reykjavik ?

  • Le lieu à la mode : Slippbarinn dans l’enceinte de l’hôtel Reykjavík Marina, coctaik au menu.
  • A l’Islandaise : Islenskibarinn le bar islandais, sert des bières givrés, un must à essayer. A noter : la bière était interdite en Islande jusqu’en 1989. Chaque 1er mars depuis, c’est la fête de la bière.
  • Kaffibarinn : pour se la jouer comme dans un polar d’Arnaldur Indriðason.
  • Pour se meler à la jeunesse islandaise : Bakkus – un peu grunge sur les bords .
  • Pour un café : Hemmi og Valdi ou Stofan – Ces deux établissements semblent sortis d’un film des années 50, mobilier à l’ancienne, mais atmosphère tellement détendue et sympathique. Lieu parfait pour lire un livre en dégustant un chocolat chaud après une journée shopping épuisante dans le centre de Reykjavik .
  • Café Babalu – un café aux airs californiens en plein centre de Reykjavík. Fantastique de s’assoir dans un de ses nombreux sofas moelleux ou de profiter de la terrasse lors des beaux jours.

Quels sont tes coups de coeurs ?

=> Ce petit restaurant à Stokkseyri – Fjorubordið, un vrai coup de cœur pour les langoustines et le cadre magique.

Fjorubordid

Fjorubordid

=> Mon expérience la plus forte en Islande est pendant l’éruption d’Eyjafjallajökull. J’ai eu la chance de me rendre deux fois en Islande (oui les vols Icelandair fonctionnaient bien, la compagnie avait mis en place un plan B, qui a permis d’assurer plus de 80% de ses vols pendant la période) pendant l’éruption et je n’ai rien vu d’aussi surprenant et d’aussi beau de ma vie. Le bruit, le spectacle visuel, tout était tellement époustouflant… ah je ne m’en suis pas encore remise… J

=> Les sources d’eau chaudes naturelles perdues dans le rien islandais. L’Islande est une terre volcanique et il y a de nombreuses sources d’eau chaudes un peu partout en Islande. Un moment romantique inoubliable lorsque l’on trouve l’une de ces sources à deux !

=> L’immensité du rien, du vide, la beauté des paysages à perte de vue !

Merci beaucoup Florence <3

Je crois que vous savez tout, il ne vous reste plus qu’à prendre votre billet d’avion ! Ah si, je rajoute mon coup de coeur perso du séjour au niveau gastronomie : Le Sjavargrillid (Seafood Grill) à Reykjavik. C’était top top top. Vous pourrez lire d’autres avis sur ce restaurant sur Trip Advisor ou sur Foursquare.

 

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *