Les puits d’amour de la Maison Seguin

Les puits d'amour de la Maison Seguin


Puits d'amour - Maison Seguin

Puits d’amour – Maison Seguin

Connaissez-vous les puits d’amour ?

En cherchant des informations sur ce gâteau aussi bien dans la Très belle et très exquise histoire des gâteaux et des friandises de Maguelonne Toussaint-Samat que dans le Dictionnaire de la Gourmandise d’Annie Perrier-Robert, on apprend que le puits d’amour est au départ un biscuit fait en pâte feuilletée empli d’abord d’une confiture puis ensuite d’une crème pâtissière.

Or ici, nous avons une croûte si je peux parler ainsi en pâte à chou qui est garnie d’une crème Chiboust (mélange de crème pâtissière et de meringue italienne), le tout caramélisé au four.

Que s’est il passé entre temps ? That is the question !

Quoi qu’il en soit, le puits d’amour de la maison Seguin à Captieux, j’en avais entendu parler depuis longtemps par nombre de mes collègues bordelaises de la presse culinaire. A chaque fois le même regard gourmand. Mais bon, faire un aller retour à Captieux (200 km), juste pour des petits gâteaux, cela fait cher le gâteau.

Et puis le le puits d’amour est arrivé à Bordeaux en novembre. Youhou !

Mais commençons par le commencement.

Il était une fois Mr Seguin, boulanger pâtissier de son état qui faisait les saisons à Soulac dans le Médoc. Là bas il rencontre un boulanger pâtissier Palois (de Pau pour les étourdis qui vivraient au nord de la Garonne). Et que fait un pâtissier quand il rencontre un autre pâtissier ? Ils se racontent des histoires de pâtissiers (et de puits d’amour, spécialité de l’homme de Pau)

Puits d'amour - Maison Seguin

Puits d’amour – Maison Seguin

Quelques années plus tard, notre boulanger Palois prend sa retraite et confie ses moules et sa recette à Monsieur Seguin qui ouvre sa boutique en 1944 à Captieux (Gironde). Les enfants Jacques et Marie Josée rejoindront le paternel quand un beau jour de 1981, un dimanche à la palombière, Monsieur Seguin leur annonce :

On arrête demain, si vous voulez prendre la suite, c’est mardi !

Houla houla ! On connaît la suite. Ils disent oui et l’affaire continue jusqu’en août 2013, date de la reprise par les deux propriétaires actuels, Brice Leguillon et Stéphane Gonzalez. De formation Ecole de commerce, ils s’ennuient un peu dans leurs jobs respectifs et ont envie de reprendre une entreprise. Brice a l’habitude de venir à Captieux. Ils font donc affaire et commencent par apprendre le b.a-ba du métier.

Hop hop, à 4h30 du matin, tout le monde dans le labo !

Plusieurs mois plus tard, Jacques les juge aptes à être seuls et prend sa retraite. Il continue quand même à donner un coup de main de temps en temps.

Aujourd’hui, c’est toujours la même recette qui nous est proposée. Ils n’ont rien changé et la tradition perdure. La seule nouveauté, c’est l’ouverture d’une deuxième boutique à Bordeaux Caudéran, tout à côté de Grand Lebrun.

Vous trouverez également d’autres spécialités :

Gâteaux - Maison Seguin - Bordeaux Caudéran

Gâteaux – Maison Seguin – Bordeaux Caudéran

Et également du pain d’épices :

Pain d'épices

Pain d’épices

Mention spéciale pour le baba absolument délicieux :

Baba au rhum - Maison Seguin

Baba au rhum – Maison Seguin

Les informations pratiques :

  • Maison Seguin – 4 Rue de la Gare, 33840 Captieux – Du mardi au samedi de 7h à 12h30 et de 15h30 à 19h / Le dimanche de 7h à 12h30
  • Maison Seguin – 160 Avenue Charles De gaulle – Bordeaux Caudéran – Du Mardi au Samedi de 8h à 13h et de 16h à 19h30 / Le Dimanche de 8h30 à 13h
  • Une page Facebook pour communiquer : Les puits d’amour de Captieux

Enjoy !

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *