Que faire à Bordeaux, que voir et visiter

Bordeaux - La Grosse Cloche - Rue Saint James


Bordeaux - La Grosse Cloche - Rue Saint James

La Grosse Cloche

Je suis arrivée à Bordeaux pour mes études (il y a un certain temps 😉 ) et je n’en suis jamais repartie. J’ai eu un coup de cœur en arrivant. Cela m’a pris Gare Saint Jean en descendant du train et cela ne s’est jamais arrêté. Pourtant la gare, à l’époque, c’était comment dire … un peu bof bof. Et c’était avant la métamorphose. Les quais étaient noirs, sombres, on ne voyait pas la Garonne

Oui mais voilà. Un coup de cœur, cela ne s’explique pas.

Et cela ne s’est jamais arrêté. J’y suis toujours et ne voudrais pas vivre ailleurs. La ville depuis a été complètement rénovée et est classée au Patrimoine Mondial de l’Unesco pour à la fois son histoire et son exceptionnel patrimoine urbain.

Si vous venez à Bordeaux Quand vous viendrez à Bordeaux, il faudra absolument :

Je vous conseillerai de commencer par là. Cela vous donne un aperçu général et vous êtes sûr de voir les principaux points d’intérêt. Je vous recommande de le faire avec un guide de l’Office de tourisme. La semaine dernière avec ma fille nous avons suivi la visite Bordeaux le cœur historique et c’était passionnant. Un chouette moment mère/fille ❤ . Nous avons découvert différentes facettes de la ville : Le Bordeaux des Romains, le Bordeaux d’Aliénor d’Aquitaine qui fût reine de France, puis reine d’Angleterre, le Bordeaux des armateurs spécialisés dans le commerce colonial qu’il soit en droiture ou triangulaire, le Bordeaux de Montaigne et de Montesquieu, le Bordeaux des mascarons. Nous avons également suivi les pas des architectes Tourny, Portier ou Victor Louis, appris pourquoi la rue de la Vache s’appelle … rue de la Vache 🤪 et quel était ce fameux Chapeau Rouge du cours éponyme.

Nous avons aussi appris que la biture était bordelaise (oui oui) et que depuis quasiment toujours les anglais aimaient nos vins. Bref, je peux vous assurer que nous allons avoir plein d’anecdotes à raconter. Vous vous arrêtez place de la Comédie, place du Parlement, Place Saint Pierre, Place du Palais. A faire absolument.

Voici quelques images :

Petit conseil : Si vous vous y prenez suffisamment à l’avance, n’hésitez pas à réserver un spectacle à l’Opéra. Le lieu est incroyable.

C’est LE cliché incontournable. La réflection voulue par le paysagiste Michel Corajoud est sublime de jour comme de nuit. Ce miroir d’eau est récent (2006) mais il est devenu l’image de la ville. C’est souvent un point de rendez-vous quand on habite ici. On se rejoint au miroir d’eau ? Oui bien sûr.

Miroir d'eau - place de la Bourse ©Steve Le Clech Photos

Miroir d’eau – place de la Bourse ©Steve Le Clech Photos

Ils mesurent 4,3 km de long. Les sportifs privilégieront le Quai des Sports, les amateurs de shopping le Quai de Bacalan, les passionnés de skateboard le Quai des Chartrons, les fans d’architecture, le Quai de la douane etc. Il y en a pour tout le monde. A pied c’est très sympa mais je préfère à vélo, c’est top. Vous avez à Bordeaux le système des vélos en libre-service et vous pouvez vous abonner pour la journée.

Bordeaux, les Quais

Les Quais

Quand j’ai de la famille ou des copains à la maison c’est ce qu’on fait. Cela vous permet de voir la ville depuis l’eau et vous en prenez plein les yeux. On prend le bateau bus au ponton Jean Jaurès aux Quinconces (ce sont les mêmes tickets que pour le tram ou le bus) et on descend au ponton de la Cité du Vin. Vous pouvez visiter son musée ou juste boire un verre en bas, c’est super chouette. Plein de vins du monde vous y sont proposés au verre. Et si vous êtes sur place à l’heure du déjeuner ou du dîner, allez aux Halles de Bacalan juste en face. C’est très sympa.

C’est mon quartier #VisMaVie. District historique des négociants en vin, il est aujourd’hui un endroit très prisé (le prix de l’immobilier y a explosé). Baladez-vous Cours Arnozan (regardez l’Hôtel Fenwick en bas, côté quai), rue Notre Dame (n’hésitez pas à entrer chez les antiquaires), buvez un verre place du marché des Chartrons, promenez-vous Quai des Chartrons et rendez-vous au numéro 89. Ici l’ancien Chai de Luze vous donnera une idée de l’architecture au temps de l’âge d’or. Aujourd’hui ce chai est une sorte de passage comprenant des écoles, un bar etc. N’hésitez pas à entrer.

Les grandes enseignes que l’on trouve partout sont situées rue Sainte Catherine (la plus longue rue piétonne d’Europe dit-on ici) et rue Porte-Dijeaux. Elles se croisent au niveau des Galeries Lafayette. Attention si vous y rentrer d’un côté, vous pouvez ressortir de l’autre et vous demander où vous êtes 😀 Pour les enseignes un peu plus chics, le Cours de l’Intendance et les rues entourant le Marché des Grands hommes. Pour des choses plus bohèmes, plus branchées, rendez-vous rue Saint James, rue du Pas Saint Georges, rue des Remparts, rue de la Vieille Tour (pour les gourmands notamment). Les amateurs de livres devront se rendre chez Mollat, la plus grande librairie de la ville ou à la Machine à lire. Si vous voulez ramener un souvenir de Bordeaux, je vous recommande l’Échoppe de la lune. Vous n’y trouverez que des produits faits à Bordeaux. Anna et Colombe vous y raconteront l’histoire du Bordeaux gourmand. Elles sont géniales.

L'Echoppe de la Lune©Teddy Verneuil - @lezbroz

L’Echoppe de la Lune©Teddy Verneuil – @lezbroz

J’adore cet endroit. Peut-être m’y croiserez-vous 😀 Je m’imagine vieille dame y donner du pain au canard. Profitez-en pour visiter le Museum d’histoire naturelle qui vient d’être rénové et qui est juste magnifique. Il plaira aux grands comme aux plus jeunes.

Oui il y a une rive droite 🙂 . Le lieu à la mode depuis quelques années est Darwin. Cette ancienne caserne militaire est devenue un lieu alternatif. C’est une sorte de cité idéale tournée vers l’économie verte, le développement durable, le co-working. Toutes les nouvelles tendances sont ici : épicerie bio, street art, skate park… La densité de bobo et hipster au mètre carré doit y être la plus importante de la ville 😉 . Un chouette lieu à découvrir.

Darwin©Teddy Verneuil - @lezbroz

Darwin©Teddy Verneuil – @lezbroz

Profitez d’être de ce côté du fleuve pour visiter le très joli jardin botanique tout proche. La biodiversité y est vaste et c’est une bouffée de nature. N’hésitez pas ensuite à aller boire un verre aux Chantiers de la Garonne, un lieu alternatif, ancien chantier naval qui offre l’une des plus belles vues sur Bordeaux. Un endroit hors du temps. Ensuite, pourquoi ne pas diner à la Guinguette Chez Alriq, un lieu très apprécié des bordelais.

Ah ben oui ! Comment venir à Bordeaux sans faire une escapade rive gauche ou rive droite. Pourquoi ne pas aller passer une journée magique à Saint Emilion, vous rendre dans le Sauternais visiter par exemple Château Guiraud (vous pouvez aussi y déjeuner), ou encore en prendre plein les papilles et les pupilles dans le Médoc, là où naissent quelques-uns des plus grands vins du monde. N’y ratez pas le Château Pédesclaux dans son cube de verre et poussez jusqu’à la Maison du Douanier si vous avez un petit creux. Magique. Si vous êtes plus amateur de Graves, prenez un verre ou déjeunez aux sources de Caudalie et profitez-en pour admirer la piscine. Effet wow garanti.

Il existe de nombreuses excursions dans le vignoble proposées sur le site de l’Office de Tourisme. N’hésitez pas, c’est vraiment sympa et décomplexé. Cela a changé. Et sachez aussi que de nombreux châteaux se visitent. Que vous soyez passionnés d’oenologie, d’architecture, d’histoire …, vous pourrez trouver votre bonheur ici : Visites de châteaux

Cap Ferret, Arcachon, Dune du Pyla, Lacanau, Soulac, les options sont nombreuses. Vous pouvez par exemple allez déguster des huîtres au Ferret (ici on dit au Ferret, plutôt qu’au Cap Ferret), vous balader autour du bassin d’Arcachon ou y passer un week-end, succomber au charme du si joli port de Biganos, admirer les surfeurs à Lacanau, se laisser séduire par les places Médocaines ou embarquer pour le phare de Cordouan. Un bol d’air pur garanti.

Il est moins connu et moins touristique mais l’Estuaire de la Gironde est un environnement bien à part. Passez par exemple une après-midi du côté de Bourg sur Gironde. N’hésitez pas à louer des vélos électriques et à suivre la route de la Corniche. C’est très romantique.

Que vous soyez rive gauche, rive droite, à Bordeaux ou ailleurs en Gironde, profitez de l’art de vivre local. Il existe mille et une façons de le savourer. A tout seigneur tout honneur, cela commence par la découverte de nos vins. Il y en a à tous les prix et pour tous les goûts et vous trouverez aussi bien des vins rouges, blancs, rosés, que du Clairet ou du Crémant.

Mais notre art de vivre est aussi lié à notre gastronomie. La diversité de nos terroirs généreux se retrouve dans l’assiette :  huîtres, gambas, boeuf de Bazas, grenier Médocain, caviar d’Aquitaine, grattons de Lormont, poissons d’Arcachon, agneau de Pauillac, lamproie, asperges, cèpes, cannelés, dunes blanches, macarons de Saint Emilion, puits d’amour, … Ici pas de cuisine compliquée ou de recette alambiquée mais du goût avant tout. Nous sommes épicuriens. Prenez le temps de déguster ces différentes spécialités que ce soit dans une simple brasserie, un bistrot ou un restaurant plus gastronomique. Je vous donne dans cet article quelques-unes de mes bonnes adresses locales.

Place Saint-Pierre©Vincent Bengold

Place Saint-Pierre©Vincent Bengold

N’hésitez pas à vous rendre sur le site de l’Office de Tourisme de Bordeaux, il est bien fait et il y a tout plein d’informations. N’hésitez pas non plus à acheter le guide « Un grand week-end à Bordeaux » que j’ai co-écrit avec Anne Quimbre et pour conclure, en cliquant ici, découvrez quelques-unes de mes bonnes adresses locales.

Bonne visite !

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *