Hué, la ville impériale

Hué - Porte


Hué - Porte

Hué – Porte

Il nous a fallu 21 heures de train depuis Saigon pour arriver à Hué.

Oui 21 heures…. A 4 …. dans un compartiment de 4 m2. … Vous ai-je déjà dit que j’avais du mal avec la promiscuité ?  :p Mais finalement c’est passé plus vite que j’aurais cru. Comme quoi.

Train pour Hué

Train pour Hué

Mais cela en valait la peine. Hué est la ville qui m’a le plus époustouflée au Vietnam. La cité impériale a été construite au bord de la rivière des parfums. Elle est entourée de douves et est accessible par 10 portes fortifiées. Elle a énormément souffert des guerres contre les français d’abord, puis contre le Viêt Minh ensuite et enfin elle a été bombardée par les américains pendant la guerre du Vietnam. Malgré toutes ces destructions elle reste d’une splendeur incroyable et grâce aux fonds de l’Unesco se restaure petit à petit.

Il faut absolument s’y perdre et s’émerveiller. Je n’arrivais pas à m’arrêter de photographier et ai quitté la ville avec regret. Je reviendrai à Hué, c’est sur !

Quelques photos de la ville :

En rentrant, pour me consoler de quitter la cité impériale, j’ai fait un peu les boutiques pour me trouver des pantalons hyper légers parfait pour ces climats. J’en ai achetés 2 pour 12 euros ourlet compris. Incroyable.

Et la journée a bien fini bien puisque le soir j’ai pris un cours de cuisine chez Phuong.

Que demander de mieux ?

 

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *