Pizza et focaccia, de délicieuses spécialités italiennes

Pizza Margherita (c) Skeeze CC0 Pixabayjpg


Pizza Margherita (c) Skeeze CC0 Pixabayjpg

Pizza Margherita (c) Skeeze CC0 Pixabayjpg

Plus consommée en France qu’en Italie, la pizza est un plat populaire dont raffole toute la famille. Mais pourquoi ne pas essayer la focaccia, sa délicieuse variante qui ressemble à notre fougasse et qui peut servir de base ou un sandwich ou être dégustée en apéritif ?

La pizza et la focaccia sont issues de la même pâte à pain. La différence tient dans l’épaisseur, la densité de la pâte, son mode de levée et sa garniture. Une fois la pâte à pizza étalée, on la garnit généreusement et on l’enfourne à chaud. Pour la focaccia, lorsque la pâte est étalée, on attend une dizaine de minutes afin de la laisser lever, avant de l’enfourner à froid. Elle est ensuite garnie généralement d’une seul ingrédient et d’herbes aromatiques.

Cliquez ici pour découvrir mes recettes de pizza et là pour découvrir mes recettes de focaccia.

Quelle que soit l’heure, les pizzas et les focaccias sont toujours un succès.

A l’apéritif, pourquoi ne pas tenter des mini pizzas tomates cerises, roquette et jambon cru ou des pizzas rolls au chorizo ? A moins que vous ne préfériez garnir une focaccia de différents ingrédients : petits morceaux de noix et de Roquefort ; tomates cerises et dés de chèvre ; olive, thym et oignons … pour ensuite la découper en fines tranches.

En plat, la garniture de base de la pizza est le plus souvent un coulis de tomate (idéalement fait maison). On ajoute ensuite des éléments qui vous donner à la pizza son caractère. Pour une version roborative, garnissez-la d’oignons, de pommes de terre cuites et émincées et de mozzarella. Pour une variante plus light, penchez pour de fines tranches de courgette ou d’aubergine, des tomates fraîches et des champignons de Paris émincés. Pour une version nordique, optez pour la traditionnelle pizza saumon, crème fraîche et ciboulette.

Vous pouvez également reprendre des recettes classiques comme la pizza aux anchois, à l’origan, aux tomates et à la mozzarella, ou encore la 4 saisons avec ses coeurs d’artichaut. Les enfants adorent la pizza. Il s’agit d’une bonne façon de leur faire manger des légumes.

Focaccia olives et romarin (c) Christi Nielsen licence CC BY-NC-ND 2.0

Focaccia olives et romarin (c) Christi Nielsen licence CC BY-NC-ND 2.0

La focaccia peut être réalisée avec les mêmes ingrédients. N’hésitez pas à la parfumer avec des aromates, elle peut aussi être servie comme un sandwich : tranchez-la en deux, dans l’épaisseur et garnissez-la avec des aubergines grillées, de la tomate, du jambon de Parme, du gorgonzola et de la roquette. Au besoin, selon le goût, passez-la sous le gril du four pour faire fondre le fromage. Complétez le repas avec une bonne salade verte (laitue romaine pour l’été, mâche ou endive en hiver).

Tout est possible avec la pizza !

Comme la pâte à tarte, il s’agit d’un support idéal pour tester votre créativité. Optez pour les mariages gourmands avec des pizzas mûres, myrtilles et mascarpone ; fraises et chocolat blanc ; nectarines et myrtilles ou encore pour des pizzas aux pêches recouvertes d’une crème liquide ou d’amandes effilées et de romarin. Laissez-vous également surprendre par une pizza sucrée-salée en associant par exemple brie et framboises.

Pour un goûter généreux, la focaccia peut se garnir de pépites de chocolat. Avec des figues et des raisins elle devient on ne peut plus gourmande. A la Veneziana (Vénitienne), elle se pare de grosses noisettes concassées qui provoquent un agréable contraste entre le moelleux de la brioche et le croquant des fruits secs. Pour une version plus fondante, ajoutez à la pâte des fruits rouges : fraises, framboises, mûres, groseilles, cerises, raisins (clic pour la recette)… ou intégrez de la confiture de lait. Et pourquoi ne pas tenter la focaccia aux abricots, pistaches et amandes.

Un régal !

Focaccia aux raisins (c) Wei-Duan Woo CC BY-NC-ND 2.0

Focaccia aux raisins (c) Wei-Duan Woo CC BY-NC-ND 2.0

5 astuces pour réussir sa à pizza ou sa focaccia :

  1. Choisissez une farine pure (sans son de blé). Celle-ci doit être riche en gluten, pour permettre à la pâte de lever correctement et lui apporter moelleux et élasticité. Choisissez donc une T 45 ou une T 55. (cf article : quelles farines utiliser pour faire son pain)
  2. Investissez dans une plaque à pizza perforée qui laissera circuler la chaleur. Votre pâte n’en sera que plus croustillante.
  3. Parfumez vos pizzas ou focaccias de thym, de romarin, d’origan, d’olives, de tapenade, de safran ou de Tabasco pour des saveurs plus prononcées.
  4. Avant de la mettre au four, enfoncez légèrement la pâte à focaccia par endroits avec le bout des doigts pour l’aérer (c’est dans ces trous que vous déposerez les ingrédients) et laissez-la reposer encore 10 à 15 minutes ainsi étalée sur la lèche-frite.
  5. Surveillez bien la cuisson. La meilleure place pour la cuisson d’une pizza, c’est dans le bas du four afin que le fromage reste moelleux et que la pizza ne s’assèche pas.

Cliquez ici pour découvrir ma recette de pâte à pizza maison.

Cliquez là pour découvrir mes recettes de focaccia.

A Gênes la focaccia est appelée fugassa. C’est donc un entre-deux entre la fougasse et la pissa, une sorte de brioche salée, moelleuse, et garnie d’herbes aromatiques. Etymologiquement, elles sont très proches car si dans la Rome antique, un panis focacius était un pain plat cuit dans l’âtre (ce qui donna le terme de focaccia), la pizza viendrait, elle du mot latin pinsa qui signifie étalée.

Enjoy !

D’après un dossier de www.lesfruitsetlegumesfrais.com

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *