Saint-Jacques-de-Compostelle, ville gastronomique

Saint Jacques de Compostelle ©girochantal CC0 Pixabay


Saint Jacques de Compostelle ©girochantal CC0 Pixabay

Saint Jacques de Compostelle ©girochantal CC0 Pixabay

Mondialement connue pour être le centre de pèlerinage de milliers de marcheurs  du monde entier, Saint-Jacques-de-Compostelle est bien plus que le populaire Chemin de Compostelle. La capitale galicienne est une ville vivante et effervescente, jouissant d’une vie culturelle riche et qui doit sa force en grande partie à son Université et à un centre historique charmant à souhait où le temps semble s’être arrêté.

Saint Jacques est synonyme de culture et d’architecture. Elle offre, qui plus est, une gastronomie d’exception dont il est difficile de se lasser et qu’il est possible de découvrir dans de prestigieux restaurants reconnus par le Guide Michelin,  dans des tavernes ou encore dans des caves.

La ville regorge de produits frais et de matières premières d’excellente qualité, la base idéale pour proposer des tapas et des plats emblématiques d’exception à déguster dans hésiter dans les différents bars et tavernes de la ville.

  • Pulpo « a feira’ : Tapa emblématique de toute la Galice, le poulpe à la Galicienne se déguste en rations, avec des piques, à peine bouilli et agrémenté d’huile d’olive vierge extra et de paprika.
  • Pimientos del Padron : Attention ces délicieux petits piments verts protégés par une appellation d’origine sont addictifs. L’adage dit que certains piquent d’autres non et cela est bien vrai. Mais qu’est ce qu’ils sont bons.
  • Tortilla de patatas : La pomme de terre galicienne est réputée dans toute l’Espagne tout comme celle qu’on appelle la tortilla de Betanzos (une ville au nord de Saint-Jacques-De-Compostelle connue entre autres pour ses tortillas) avec l’oeuf à peine coagulé et sans oignon.
Tortilla ©GutundTasty CC0 Pixabay

Tortilla ©GutundTasty CC0 Pixabay

  • Empanada Gallega : Tourte au porc, au thon, au bacon, aux pétoncles, en réalité déclinée à toute les garnitures. L’empanada gallega est typique, dans les bars comme dans les foyers. Un must.
  • Moules : Les moules à la vapeur ou les populaires moules tigres piquantes, sont une tapa incontournable.
  • Caldo Gallego : Plat typique de subsistance dans la Galice Rurale, ce bouillon est élaboré à partir de fanes de navet, pommes de terre, fèves et viande de porc et de veau. Il est idéal pour réchauffer le corps quand le mercure chute.
  • Zorza : La viande de porc est très typique dans toute la région et ce hachis de chorizo, bien mariné, généralement accompagné de frites, est l’une des préparations phares.
  • Coquilles Saint Jacques gratinées : symbole du chemin de Saint-Jacques-de-Compostelle, la coquille Saint Jacques est l’un des fruits de mer les plus prisés.
  • Fromage Tetilla : La ville voisie d’Arzua, à 30 km à peine de Compostelle, est le lieu d’élaboration du célèbre fromage avec Appellation d’origine Arzua-Ulloa. C’est un vrai régal, meilleur encore lorsqu’il est accompagné de pâte de coings.
Queixo Tetilla ©QueixoTetilla DOP

Queixo Tetilla ©QueixoTetilla DOP

  • Pouce-pieds : Etrilles, gambas, crevettes, langoustes, palourdes etc. Les fruits de mer galiciens sont toute une institution et les Halles le lieu idéal pour faire son choix parmi les excellentes pièces qui arrivent chaque jour.
  • Lacon con grelos : un classique en hiver. Il s’agit d’un ragoût élaboré avec seulement 3 ingrédients : viande de porc, navets et pommes de terre.
  • Tarte de Saint Jacques : il serait impardonnable de partir sans avoir goûté ce délicieux gâteau aux amandes typique de la ville.
  • Filloas : la version galicienne de la crêpe est élaborée avec du saindoux. C’est encore le goûter typique dans de nombreux foyers.
  • Orujo :  les eaux-de-vie galiciennes à base d’herbes et de café sont un digestif très apprécié.
Orujo de Galicia

Orujo de Galicia

A noter que la ville comporte 2 établissements récompensés d’une étoile Michelin. Il s’agit des restaurants :

  • Casa Marcelo (Hortas, 1), un bar gastronomique installé à quelques mètres de la Praza da Obradoiro, qui propose une cuisine fusion mélangeant cuisine péruvienne, japonaise et galicienne.
  • A Tafona (Virxe da Cerca,7) : Ma chef Lucia Freitas élabore une cuisine moderne avec des produits de qualité et des mariages remarquables.

Pour y aller : La compagnie aérienne Vueling dessert la destination.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *