Interview gourmande – Jean Pierre Xiradakis

Jean Pierre Xiradakis


Jean Pierre Xiradakis

Jean Pierre Xiradakis

On ne présente plus Jean Pierre Xiradakis, le créateur entre autres de la Tupina, ce restaurant spécialisé en cuisine traditionnelle du sud ouest, situé rue de la Porte de la Monnaie à Bordeaux. Si vous avez envie de goûter les tricandilles, du boeuf de Bazas, les meilleures frites du monde à la graisse d’oie et bien d’autres choses c’est là qu’il faut aller. Après plus de 50 années passées à mettre à l’honneur la gastronomie, les produits, Jean Pierre a pris sa retraite pour se consacrer à une autre de ses passions, la marche mais le restaurant continue sa route grâce à sa fille Pauline.

J’ai eu envie d’en savoir un peu plus sur lui à travers un questionnaire 7 péchés capitaux.

Orgueil : Bonjour Jean Pierre, peux-tu me dire de quoi tu es le plus fier ? 

Bonjour Anne. De mes enfants ! J’ai 4 enfants, 2 garçons et 2 filles et c’est ce que j’ai de plus beau.

Avarice : Est ce que la restauration rapporte de l’argent ? 

Oui, mais cela prend du temps. Ce n’est pas un métier qu’il faut faire juste pour gagner de l’argent car il est très dur. Il ne faut pas compter ses heures.

Envie : Quel autre restaurateur aimerais-tu être ?

J’ai beaucoup d’admiration pour MIchel Guérard. Je suis jaloux de son intelligence, de son élégance, de son humanisme et de sa simplicité.

Michel Guérard

Michel Guérard

Colère : Qu’est-ce qui te met en rage ? 

L’injustice ! Je ne supporte pas. Et puis surtout la bêtise qui véhicule la méchanceté, la malhonnêteté, le mensonge. C’est le plus grand fléau du monde.

La luxure : Est-ce qu’être chef, cela amène un petit truc en plus vis à vis des femmes ?

Je ne crois pas. J’aime être séduit et apprécie beaucoup la compagnie des femmes. Elles ont des qualités que les hommes n’ont pas. Elle savent écouter par exemple.

La Paresse : Est-ce qu’il t’arrive de ne pas travailler ? 

Je me suis toujours débrouillé pour travailler en prenant du plaisir. J’ai la chance d’avoir fait plusieurs métiers : La restauration, des guides de balades à pieds, etc. J’aime faire plusieurs choses en parallèle. En ce moment je suis passionné par les balades en forêt et les arbres. J’ai même dormi récemment à la belle étoile. Je réfléchis ainsi sur l’écologie, l’environnement, l’histoire, je prends des notes.

En forêt

En forêt

La gourmandise : Que faut-il avoir goûté au moins une fois dans sa vie ?

Je pense qu’il faut être curieux et avoir envie de découvrir de nouvelles saveurs. Mais s’il faut retenir un plat, ce serait une soupe d’Alain Dutournier. Elle me rappelle des émotions. Elle était parfumée, gaie. C’était chez lui à Cagnotte et elle était composée de choux, d’haricots, de carottes de son jardin et d’un jarret.

Merci Jean Pierre !

Les bonnes adresses : 

  • La Tupina  – 6 rue de la Porte de la Monnaie – 33 800 Bordeaux – Tél. : 05 56 91 56 37
La Tupina - Restaurant Bordeaux

La Tupina – Restaurant Bordeaux

  • La Kuzina (cuisine d’inspiration crétoise) – 22 rue de la Porte de la Monnaie – 33 800 Bordeaux – Tél : 05 56 74 32 92
  • Au Comestible (à la fois épicerie et restaurant) – 3, rue Porte de la Monnaie – 338 00 Bordeaux – Tél : 05 56 91 56 37
  • La Maison Fredon (Chambre d’hôtes) – 5 rue Porte de La Monnaie – 33 800 Bordeaux – Tél : 05 56 91 56 37

Enjoy !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *