Comment préparer son thé, le conserver, le goûter

Un petit thé ?


Thé Rooibos - Palais des Thés

Thé Rooibos – Palais des Thés

Pour les amateurs bordelais de thé, le Palais des thés vient d’ouvrir à Bordeaux. Il se situe au 55 cours de l’Intendance, et vous y trouverez de nombreuses variétés de thé, de l’indien, du Coréen, du Japonais, du Chinois, du thé vert, du thé noir, … bref de quoi satisfaire toutes vos envies gourmandes.

Je suis allée à l’inauguration avec Audrey et ai profité d’être avec des spécialistes du thé, notamment François Xavier Delmas le fondateur du Palais des thés, pour poser quelques questions sur comment préparer son thé ? Parce que tel un bon vin, un bon thé doit se préparer correctement.

Commencez par choisir une eau neutre, ph7, qui ne soit donc ni acide, ni basique.

Ensuite, si vous êtes amateur de thé, investissez dans une bouilloire à température réglable. Amis de l’internet mondial sachez que si vous faisiez bouillir l’eau de votre thé, c’est MAL. Vous en faites partir tout l’oxygène et donc EAU BOUILLUE, EAU FOUTUE.

Ah bon ?

Si si ! On ne fait pas de l’eau à 80°C avec de l’eau à 100°C que tu laisses refroidir. Hérésie :p

Compris ? Je poursuis.

Tu as choisi l’eau et tu l’as portée à la bonne température (celle indiquée sur l’emballage), c’est trèèèès bien. Il faut ensuite laisser infuser le temps recommandé sur l’emballage. Ni plus ni moins. Tout dans le thé est question d’harmonie. Notre hôte nous parle d’un thé qu’il aime à 3,45 minutes d’infusion mais ni à 3,30 minutes, ni à 4 minutes. Il parait que cela change tout.

Je n’ose avouer que je bois parfois du thé en sachets dans une eau que j’ai fait bouillir au micro ondes et que j’ai laissé infuser un temps indéterminé (je regarde la couleur de l’infusion et quand ça me plait, j’arrête). Je fais profil bas 😉

Collection Les Plaisirs Purs

Collection Les Plaisirs Purs

Comment déguster le thé ?

3 étapes : On commence par sentir le thé (étape 1) puis on en prend une gorgée (étape 2)  :

Deux sens interviennent : le goût et le toucher.

=> Au niveau du goût, trois saveurs sont possibles avec le thé : l’amer, l’acide et le sucré, chacune étant plus ou moins localisable dans la bouche.

=> Le toucher se fait par contact du thé avec les muqueuses et les dents ; il permet d’apprécier la température et la texture de la liqueur. C’est à ce moment que l’on peut apprécier l’astringence, le corps et la souplesse du thé. Du point de vue du goût, les informations fournies par cette deuxième étape sont encore très limitées et la perception des arômes n’a pas encore eu lieu.

Un petit thé ?

Un petit thé ?

Et enfin on déglutit (étape 3) :

Au moment de déglutir a lieu la rétro-olfaction, c’est-à-dire une expiration d’air par le nez, qui entraîne en même temps un appel d’air dans la bouche. Ce « courant d’air » balaie en totalité la zone sensible de l’odorat et l’on perçoit alors 100% des molécules odorantes. Pour se rendre compte de l’importance de cette étape, il suffit de se boucher le nez au moment d’avaler : la rétro-olfaction est ainsi annulée et la perception se limite alors aux trois sensations du goût évoquées précédemment.

Okey !

Et combien de sucres dans le thé vous demandez-vous ?

Est ce que l’on sucre le vin te réponds-je ?

#Ahem

Question subsidiaire : Comment conserver le thé ?

Dans la boite d’origine. Un thé vert doit être consommé très rapidement. Au bout de quelques mois, il perd ses qualités organoleptiques. Les thés noirs, eux, vieillissent en général plutôt bien.

Bouilloire et bols à thé

Bouilloire et bols à thé

6 conseils du Palais des thés pour bien entretenir sa bouilloire

  • Après utilisation de votre théière, rincez-la à l’eau chaude et évitez l’utilisation de détergent.
  • Essuyez les parois extérieures quand elles sont encore chaudes.
  • Ne frottez jamais votre théière avec une éponge ayant une surface abrasive mais essuyez-la avec un chiffon doux.
  • Laissez toujours sécher l’intérieur de la théière à l’air libre sans le couvercle.
  • Ne laissez jamais d’eau ou de thé trop longtemps dans votre théière, pour éviter les tâches et les auréoles.
  • Avant de ranger votre théière, vérifiez qu’elle est parfaitement sèche (intérieur comme extérieur) et, si possible, séparez-la de son couvercle.

Le Palais des thés – 55 cours de l’Intendance – Bordeaux (et aussi dans beaucoup dans d’autres villes de France)
Un site : www.palaisdesthes.com. Vous pouvez aussi les retrouver sur Facebook et sur Pinterest.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *