Daurade à l’ail et gingembre comme à Hong Kong (Nouvel an chinois)

Daurade en papillote pour le Nouvel an Chinois


Papillote de daurade au miel et gingembre

Papillote de daurade à l’ail et au gingembre

Dans plusieurs pays d’Asie, on fête aujourd’hui le nouvel an chinois. Les festivités vont durer plusieurs jours ou plusieurs semaines selon l’endroit du monde où l’on se situe et les traditions locales. A Hong Kong par exemple on y consacre 3 jours (5 si jamais le weekend suit). Pendant cette période, les objets de couleur rouge sont mis à l’honneur car associés au bruit des pétards, des tambours et des feux d’artifice, ils contribuent à faire fuir l’animal maléfique qu’est le nián, un démon à tête de lion et corps de taureau.

Le nouvel an chinois n’a pas lieu chaque année à la même date car il est lié au calendrier lunaire (c’est pour cela qu’on l’appelle aussi nouvel an lunaire #captainObvious). L’année débute le jour de la deuxième lune suivant le solstice d’hiver (entre le 21 janvier et le 20 février) et comprend douze cycles de douze mois avec pour chacun, un animal à sa tête : le rat, le buffle, le tigre, le lapin, le dragon, le serpent, le cheval, la chèvre, le singe, le coq, le chien, et pour finir le cochon.

A chaque année, on associe également l’un des cinq éléments de l’astrologie chinoise : le métal (pour les années se terminant par un 0 ou un 1), l’eau pour les années se terminant par 2 ou un 3, le bois pour celles se terminant par un 4 ou un 5, le feu pour celles se terminant par un 6 ou un 7 et la Terre pour celle finissant par un 8 ou un 9

Aujourd’hui 12 février 2021, nous sommes donc entrés dans l’année du buffle de métal, une année placée sous le signe de l’énergie.

A cette occasion je vous emmène à Hong Kong. J’ai pu en effet discuter via l’Office de Tourisme de Hong Kong avec le célèbre chef local Christian Yang lors d’un entretien sur ZOOM. Il nous a raconté les us et coutumes en vigueur pour ces repas de fêtes et c’était tout à fait passionnant. Ils sont en fait très symboliques. Les plus importants sont les déjeuners des deux premiers jours. Ils doivent être copieux et comporter de nombreux plats (une bonne dizaine). S’il y a des restes, c’est tant mieux, car cela signifie que l’année sera prospère.

Que servir lors de ce repas de fête ?

En préambule, Christian nous a expliqué que le repas du premier jour est plutôt végétarien alors que le déjeuner du deuxième jour contient de la viande (au moins du porc et du poulet) et du poisson. Ensuite, ces repas vont comporter :

  • Des ingrédients plus raffinés, plus onéreux que le reste de l’année (canard laqué, ormeaux …)
  • Des plats et/ou des ingrédients portant bonheur. Pourquoi sont-ils synonymes d’heureux présages vous demandez-vous peut-être ? Eh bien pour différentes raisons : Cela peut être parce que leur prononciation est la même que celle d’autres mots signifiants bonheur ou argent ou prospérité ou santé ou … … Ainsi, le poisson qui se prononce yu sonne comme le mot signifiant abondance ou profusion. Il est donc au menu de fête et toujours servi entier (avec la tête et la queue) pour que toute l’année soit prodigue.  Parmi les ingrédients emblématiques, je peux vous citer le poulet entier [représentant la convivialité et la famille], tout ce qui est de couleur orange comme les carottes, les clémentines, les kumquats [ils incarnent l’or et la bonne fortune], les fruits frais (symbolisant la vie et les nouveaux départs), les fruits sucrés qui adouciront l’année à venir etc.
Clémentines ©Paris WWO

Clémentines ©Hong Kong Tourism Board

Si les traditions du nouvel an chinois à Hong Kong vous intéressent, rendez-vous sur ce site développé par l’Office de Tourisme de Hong Kong.

J’ai choisi de mon côté de vous proposer à cette occasion, une recette de poisson (entier bien sûr) à l’ail et au gingembre. Elle est facile à faire et nous nous sommes régalés.

Daurade en papillote pour le Nouvel an Chinois

Daurade en papillote pour le Nouvel an Chinois

Il vous faut pour 4 personnes :

  • 2 daurades évidées (400 à 500 g chacune)
  • 2 cuillères à soupe d’huile de sésame (à défaut d’huile d’arachide)
  • 2 cuillères à soupe d’huile de colza
  • 2 cuillères à soupe de sauce soja (la classique, pas la sucrée)
  • 2 petites gousses d’ail
  • 1 morceau de gingembre de la taille des gousses d’ail
  • 1 cuillère à café de sauce Sriracha (ou autre sauce piquante)
  • 1,5 cuillère à soupe de sucre roux
  • 3 cuillères à soupe de tiges d’oignon vert ou à défaut de ciboulette
  • 1 carotte
  • 2 pak choi de taille moyenne
  • 2 feuilles de papier sulfurisé

Préparation de la marinade

Épluchez l’ail et le gingembre et râpez-les. Mettez-les dans un bol. Ajoutez l’huile de sésame et l’huile de colza, la sauce pimentée (Sriracha), le sucre roux, la sauce soja et la moitié des tiges d’oignon vert lavées et ciselées.

Déposez les dorades dans un plat allant au four, versez la marinade et laissez reposer une demi-heure.

Au bout de ce laps de temps, récupérez la marinade et remettez le poisson dans le plat.

Préparation des légumes

Pendant ce temps, lavez et épluchez les carottes et taillez-les en julienne. Cuisez les bâtonnets 5 minutes à la vapeur. Ôtez les pieds des pak choi, lavez les feuilles et émincez-les finement (comme vous feriez pour des endives au cas où vous n’en auriez jamais préparés).  Mettez ces légumes dans un saladier, ajoutez 3 cuillères à soupe de la marinade réservée ayant servi au poisson. Mélangez.

Préparation des papillotes

Découpez 2 grandes feuilles de papier sulfurisé. Prenez la première, déposez-la sur le plan de travail. Placez en son centre la moitié des légumes assaisonnés, déposez la daurade et saupoudrez de la moitié des tiges d’oignon vert restantes.

Fermez hermétiquement la papillote. Faites de même avec l’autre daurade. Comme je ne suis pas hyper douée pour la fermeture des papillotes, j’utilise de la ficelle pour les fermer :p.

Déposez les 2 papillotes sur une plaque de cuisson et cuisez 20 à 25 minutes dans un four préchauffé à 180°C, chaleur tournante. Servez tel quel ou avec un riz blanc si votre appétit le nécessite.

Papillotes de daurade à l'ail et au gingembre

Papillotes de daurade à l’ail et au gingembre

Délicieux !

Pour découvrir les autres recettes de ce menu à 6 mains spécial Nouvel An Chinois, rendez-vous chez Emilie et chez Megan.

Bonne année à tous !

Christian Yang

Christian Yang

A propos du Chef Christian Yang :

Né à Hong Kong d’une mère chinoise et d’un père originaire de l’île Maurice, Christian Yang a étudié à l’École Hôtelière de Lausanne.  Après plusieurs années passées en Europe (en Suisse et en France), il revient à Hong Kong où il ouvre 2 restaurants.

Depuis 10 ans il officie à la télévision HongKongaise où il a son propre show.

Vous pouvez le retrouver sur son compte Instagram.

Merci à lui pour son temps et pour ce très bon moment en ligne. Il est super sympa et a plein d’humour.

Création de contenu pour Discover Hong Kong.



Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *